Économie
11:02 5 septembre 2019

Club de golf de Lorette – Fermeture possible de l’entrée secondaire

Club de golf de Lorette – Fermeture possible de l’entrée secondaire
Une deuxième assemblée publique sur cette parcelle de terrain sera tenue le mois prochain.(Photo Métro Média – Alain Couillard)

MISE À JOUR – IMMOBILIER. La séance de consultation publique ciblant l’entrée secondaire du club de golf de Loretteville, tenue par le conseil de quartier de Loretteville le mardi 3 septembre sera reprise le mois prochain. La Ville n’a pas informé préalablement les résidents de la rue des Orchidées-Blanches de la tenue de cette assemblée publique comme le stipule la Loi.

Les membres du conseil de quartier de Loretteville ont autorisé la vente d’une parcelle de terrain appartenant au club de golf de Lorette et localisée entre les adresses civiques 74 et 78 rue des Orchidées-Blanches. Toutefois, la Ville devra tenir une seconde consultation pour se conformer à la réglementation qui l’oblige à informer les citoyens visés par un changement. Cette entrée secondaire, une fois vendue, permettra la construction d’une seule maison.

Luc Harvey a informé les membres du conseil qu’il s’agissait d’une décision permettant d’optimiser les actifs du club. «C’est une entrée qui est encore utilisé, mais de moins en moins par les golfeurs.» Le directeur général ajoute que l’argent encaissé par la vente donnera la liquidité nécessaire à la direction du club s’il y a des investissements à faire ou des réparations à effectuer sur le terrain.

Une résidente de la rue des Orchidées-Blanches, présente le soir de l’assemblée publique, Martine Godbout, a applaudit la décision de modifier le règlement afin d’autoriser la construction d’une seule unité d’habitation plutôt que des logements. «Je ne vois aucun inconvénient à ce que le golf puisse vendre une partie de terrain. Je crois que cela peut même rendre la rue un peu plus tranquille.»

Raymond Dion, conseiller du district de Loretteville-Les Châtels et président de l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles, s’est également prononcé favorable à la demande. «On a fait en sorte que cela soit cohérent avec ce qui existe autour.» Il a rappelé qu’une pétition avait déjà été déposée par des résidents de la rue des Orchidées-Blanches afin d’augmenter les dimensions minimales et rendre impossible la construction de jumelés ou de faux jumelés. «On est dans de l’unifamilial et de grands terrains. De plus, la fermeture de cette entrée secondaire amènera tout le trafic vers les rues du Golf et Monseigneur-Cooke.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *