Économie
14:32 28 août 2019

Tourisme autochtone – Mélanie Joly annonce 777 000$

Tourisme autochtone – Mélanie Joly annonce 777 000$
Colombe Bourque (Tourisme Wendake), Dave Laveau, Steeve Gros-Louis, Mélanie Joly et Marc Savard, vice grand-chef. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

FINANCEMENT. La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé une aide financière de 678 000$, répartie sur trois ans, à Tourisme Autochtone Québec et une autre de 99 999$ à Steeve Gros-Louis pour reconstruire le Restaurant Sagamité, un acteur important de la scène touristique régionale, détruit par un incendie en décembre 2018.

La ministre fédérale Mélanie Joly. Photo Média – Alain Couillard)

Voulant mettre en valeur leur culture et leurs traditions, en créant davantage d’expériences touristiques pour attirer les visiteurs hors Québec et internationaux, Mélanie Joly avoue avoir eu l’occasion de parler à plusieurs représentants de Wendake depuis les quatre dernières années.

«Wendake est devenue la référence en matière de tourisme autochtone au pays.»
-Mélanie Joly

Elle soutient que l’aide financière apportée à Tourisme Autochtone Québec, dont les bureaux sont installés à Wendake, permettra d’améliorer leurs plans d’opération et de commercialiser différentes destinations autochtones dans la province.

Dave Laveau, directeur général de l’organisme, parle d’un moment historique. «Nous pourrons mieux faire connaître les expériences touristiques autochtones du Québec à l’extérieur de la province. On parle de l’Europe francophone en priorité, mais aussi l’Allemagne, l’Angleterre et l’Asie qui répondent bien.»

Pour chaque dollar investi, précise le dg, Tourisme Autochtone Québec sera jumelé avec l’argent d’une dizaine d’autres partenaires afin de doubler la somme. On souhaite aussi implanter une stratégie afin d’attirer, entre autres, des médias étrangers, des agences de voyages et tout ce qui touche au tourisme en général.

Restaurant Sagamité

Détruit par un incendie en décembre 2018, le restaurant Sagamité était reconnu depuis bon nombre d’années comme un point d’intérêt gastronomique important pour la région de Québec. Une fois reconstruit au même endroit, ce projet mènera à la création de 42 emplois réguliers et fournira du travail à une centaine de fournisseurs.

Steeve Gros-Louis parle de la bougie d’allumage qui facilitera la reconstruction de ce bâtiment grâce au programme Expérience autochtone Canada. Le financement n’étant pas complété, il précise que l’appui fédéral arrive à point.

Le chantier de construction, arrêté depuis le 28 juin, pourrait reprendre vers la fin septembre ou au début du mois d’octobre. «Nous pensons pouvoir ouvrir une première partie du restaurant en février ou mars et le reste un peu plus tard», commente Steeve Gros-Louis.

Le tourisme autochtone attire plusieurs milliers de visiteurs chaque année (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *