Communaute
13:29 12 juillet 2019

Demi-finaliste à l’émission Les Chefs!: Pierre-Alexandre Gervais a la cuisine dans la peau

Demi-finaliste à l’émission Les Chefs!: Pierre-Alexandre Gervais a la cuisine dans la peau
Pierre-Alexandre Gervais a aussi un diplôme en pâtisserie, il a décidé de suivre la formation, car il ne se trouvait pas assez bon dans ce domaine. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

PROFIL. Plusieurs enfants rêvent de devenir policiers ou pompiers, mais ce n’est pas le cas de Pierre-Alexandre Gervais qui a toujours eu un attachement particulier pour la nourriture. Du plus loin qu’il se souvienne, il voulait devenir cuisinier.    

«Quand j’étais tout jeune, je jouais beaucoup dans la cuisine avec les casseroles et j’observais ma mère faire des gâteaux. En grandissant, j’imagine que cet intérêt est demeuré et il faut dire que j’aime beaucoup manger, alors c’était naturel de vouloir devenir chef», mentionne le jeune homme.

Après un arrêt à l’école secondaire de l’Académie Saint-Louis où il a réalisé un livre de recettes comme projet intégrateur en secondaire cinq, le jeune homme n’hésite aucunement avant de se diriger en cuisine pour un diplôme d’études professionnelles. Alors que plusieurs jeunes aspirants-chefs préfèrent rester au Québec pour prendre de l’expérience, Pierre-Alexandre a choisi de s’expatrier pour apprendre son métier.

Selon Pierre-Alexandre, une journée de 10 à 12 heures de tournage équivaut à une émission de 45 minutes. Photo Métro Média – Jean Carrier)

«Je crois qu’il faut voyager pour apprendre une culture différente et une gastronomie différente. La cuisine française est très réputée, alors j’ai choisi de faire un stage à Nice, à l’hôtel cinq étoiles du Cap-Eden-Roch. J’ai appris beaucoup du chef Arnaud Poëtte, tu apprends tellement à regarder les meilleurs travailler.»

Le futur chef s’est ensuite dirigé dans la ville de Bordeaux pour un autre stage. Il a travaillé dans un vignoble réputé: Les sources de Caudalie dont le chef est Nicolas Masse. «J’ai appris l’importance de la rigueur et de la prestance dans ces endroits. Il faut toujours viser la perfection. C’est un autre monde complètement qu’au Québec et les personnes qui font ce travail sont très respectées dans la communauté. Je suis reconnaissant d’avoir eu la chance de travailler là», assure celui qui reviendra au Québec par la suite.

Nouveau défi

Après avoir souvent  regardé l’émission Les Chefs!, il soumet son application pour participer au concours culinaire. Il est choisi parmi 150 candidatures pour prendre part à l’émission populaire de la société d’État. «C’est déjà un accomplissement d’être sélectionné et je savais qu’une participation à l’émission ouvrait des portes, mais j’étais là pour gagner et ce n’est malheureusement pas arrivé. Cependant, je suis quand même satisfait de mon parcours avec deux premières places et une élimination en demi-finale même si j’aurais vraiment aimé faire la dernière émission. J’ai donné ce que j’avais à donner.»

Futur incertain

Le résident de la Côte-de-Beaupré vient d’accepter le poste de chef au restaurant les 3 Brasseurs sur la Grande Allée, il reste cependant méfiant quand on lui demande s’il veut un jour ouvrir son propre établissement. «C’est rendu irréaliste avec la pénurie de la main-d’œuvre en restauration. Je ne ferme pas la porte, mais il faudra que les conditions évoluent pour le mieux. En attendant, je compte continuer à apprendre de toutes les expériences possibles. Que ce soit de la haute gastronomie ou un poste en résidence en personnes âgées que j’ai déjà occupé, il y a toujours quelque chose de nouveau que l’on peut apprendre.»

Le jeune Pierre-Alexandre était prédestiné à devenir chef. (Photo gracieuseté)

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *