L'Actuel
14:48 19 juin 2019

Le conseil d’arrondissement de La Haute-Saint-Charles en bref

Le conseil d’arrondissement de La Haute-Saint-Charles en bref
Photo: (Capture d'écran Google maps)L'immeuble situé au 305 rue Racine.

MUNICIPAL. Voici, en bref, plusieurs décisions prises le mercredi 18 juin par les membres du conseil de La Haute-Saint-Charles.

La passerelle semble laissée à l’abandon depuis quelques années. (Photo gracieuseté)

Passerelle rouillée
Un résident de Loretteville déplore la décrépitude de la passerelle surplombant la rivière Saint-Charles près de la rue de la Passerelle. Maurice Allard a rappelé qu’il demande depuis plus de 4 ans que le ponceau de métal soit repeint. Le conseiller Raymond Dion a précisé avoir amené ce dossier il y a trois semaines lors d’un conseil de la Ville de Québec. «Il n’y a pas juste le pont de Québec qui rouille, croyez-moi.» Il a précisé qu’on pouvait s’attendre à ce que ces travaux de mise à jour de la passerelle soient réalisés en 2021.

Enseigne devant une fenêtre
Une demande de dérogation mineure, visant à rendre conformes la localisation d’une enseigne et sa structure devant une fenêtre sur un bâtiment principal au Métro Plus situé au 1300 rue La Faune, est refusée. Le Règlement de l’Arrondissement de La Haute-Saint-Charles précise que ni l’enseigne ni sa structure ne peuvent être localisées devant une porte ou une fenêtre. Elles pourront être installées ailleurs que sur la façade du bâtiment.

Maison des jeunes l’Escapade
Une entente triennale est signée entre la Ville et la direction de la Maison des jeunes l’Escapade de Val-Bélair relativement au versement d’un soutien financier de 36 317$ pour 2019, 2020 et 2021. L’organisme organise, administre et maintient un milieu de vie pour les adolescents de 12 à 18 ans, principalement du secteur de Val-Bélair. L’an dernier, l’organisme a rejoint 465 jeunes et reçu 4397 visites. Quant au travail de rue, il a permis de rencontrer 502 jeunes correspondant à 2279 visites effectuées dans 66 lieux fréquentés par les jeunes.

(Photo gracieuseté Ville de Québec)

Construction autorisée
Une demande de permis visant la construction d’une résidence bifamiliale isolée, située aux 34-36, rue Brousseau, est autorisée pourvu que le revêtement de vinyle, prévu sur la façade du bâtiment, soit remplacé par un revêtement de bois.

Sports-Loisirs L’Ormière encaisse 271 347$
Une somme de 6000$ est remise à Sports-Loisirs L’Ormière pour l’animation d’une place éphémère dans l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles. De plus, la Ville lui confie l’entretien sanitaire, l’entretien spécialisé et la surveillance des équipements récréatifs sur le territoire de l’Arrondissement de La Haute-Saint-Charles pour la période comprise cette année depuis le 1er janvier jusqu’au 31 décembre. Les coûts estimés pour l’entretien et la surveillance d’équipements récréatifs sont de 257 347$.
L’organisme reçoit également 6000$ pour la tenue de l’événement Fête familiale, le 6 juillet, au stationnement et sur la promenade face à l’Édifice Denis-Giguère. S’ajoute une subvention de 2000$ dans le cadre du programme de soutien financier à un événement local.

Fête de la famille
La Ville autorise le versement d’une somme de 35 000$ à l’organisme Loisirs des Hauts-Sentiers pour l’organisation de la 26e Fête de la famille Saint-Émile qui se déroulera les 26, 27 et 28 juillet. Le festival à caractère familial en plein air a pour objectif de contribuer au rayonnement du quartier Saint-Émile et de l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles. La programmation de l’événement se déroulera beau temps, mauvais temps sous la même formule que l’édition 2018 au parc Réal-Cloutier.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *