Économie
09:03 11 juin 2019

Développements domiciliaires et commerciaux importants à Val-Bélair

Développements domiciliaires et commerciaux importants à Val-Bélair
Cet important chantier et toujours actif sur le boulevard Pie-XI Sud. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

IMMOBILIER. Le conseiller Sylvain Légaré se dit heureux de constater l’arrivée de nouvelles entreprises dans le secteur Val-Bélair tout en observant la construction de bâtiments résidentiels et commerciaux sur le boulevard Pie-XI Sud et l’ajout d’un édifice de 70 logements sur le boulevard Pie-XI Nord.

Un autre édifice commercial ouvrira prochainement. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

«C’est un avantage d’avoir le quartier le plus jeune de la ville, car il ne manque pas de projets», indique le conseiller municipal. Il précise que plusieurs secteurs ont connu un développement exponentiel depuis deux ou trois ans. «Plus tu as du monde qui vient s’installer ici, plus tu auras de commerces qui viendront se construire. C’est une roue qui tourne.»

Élu une première fois il y a 10 ans, Sylvain Légaré révèle que tout a été fait pour favoriser le développement du secteur Val-Bélair. «Il y avait de vieux chalets et des maisons un peu délabrées qui ont été démolis pour construire des condominiums ou des commerces. Il y a beaucoup de rénovation dont celle de l’entreprise Concept piscine qui a refait complètement son magasin. De plus, souligne-t-il, quatre bâtiments sont en construction dans le secteur Pie-XI près de l’avenue de la Montagne.

La venue du Carrefour de la Bravoure a fait en sorte que plusieurs entreprises n’ont pas eu le choix de se rénover pour être compétitives. «On a vu plusieurs commerces comme Patate Plus, le Normandin et Couche-Tard qui ont refait leur magasin.» Sylvain Légaré remarque que plusieurs autres propriétaires d’immeubles veulent maximiser leurs revenus en offrant des espaces commerciaux au rez-de-chaussée en proposant des appartements au 2e étage.

Domiciliaire

Invité à commenter l’important développement domiciliaire, visible dans plusieurs quartiers de Val-Bélair, le conseiller municipal soutient qu’il se fait en tenant compte des nouveaux règlements municipaux. «Lorsque tu fais du neuf avec du vieux, il y a toujours des gens qui posent des questions et c’est normal. J’invite les entrepreneurs à aller discuter avec les gens car cela évite les constructions surprises mais il y en a toujours malheureusement.» Sylvain Légaré ajoute qu’il y a beaucoup de terrains vacants que plusieurs entrepreneurs souhaitent acquérir.

L’adoption des nouveaux services qui seront déployés dans les secteurs du Nord-Ouest du réseau de transport de la Capitale, qui entreront en vigueur en août, favorisera le secteur qui n’était pas bien desservi. «Il faut avoir un bon système de transport en commun car dans quelques années tous ces jeunes du primaire et du secondaire iront au cégep ou à l’université sans oublier les travailleurs.»

La première de deux phases d’un complexe de 140 logements permettra d’en offrir 70 dès l’an prochain. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *