Communauté
11:58 2 juin 2019

Soutenir la persévérance par la musique

Soutenir la persévérance par la musique
Les propriétaires de l’école de rock Amplisson, Frédéric Gagnon et Jean-Sébastien Boies, Pierre Lapointe, d-g de la Commission scolaire de la Capitale, Julie Robinson, vp de la Fondation Amplisson et Louis Bellavance. (Photo gracieuseté)

RÉSULTATS. L’école du rock Amplisson annonce la création d’une fondation qui portera son nom qui distribuera des bourses de persévérance équivalentes au prix d’une session de cours, à travers les établissements de la Commission scolaire de la Capitale qui sont associés à l’école de musique. Le porte-parole est Louis Bellavance, directeur artistique du Festival d’été de Québec.

Jean-Sébastien Boies, fondateur et copropriétaire de l’école, mentionne que les cours de musique ont aidé plusieurs jeunes à persévérer. «Parfois, pour diverses raisons, les parents n’ont plus les moyens financiers pour leur permettre de poursuivre. La bourse aidera ces jeunes, qui sont déjà chez Amplisson, afin qu’ils puissent continuer à jouer de la musique dans un contexte de travail d’équipe.»

L’école de musique vise, entre autres, à contribuer à la lutte contre le décrochage scolaire. Des intervenants d’écoles de la Commission scolaire de la Capitale seront invités à présenter la formule de l’école du rock à de jeunes démunis susceptibles d’avoir un intérêt. Ils pourront ensuite faire une demande de bourse au comité de sélection de la Fondation.

Différentes activités de financement sont prévues l’an prochain dont un tournoi de balle au Stade municipal de Québec ainsi qu’un karaoké des directions d’écoles. «Pour nous, la création de la Fondation nous ramène directement à la base du projet Amplisson qui était de démocratiser la musique», conclut Frédéric Gagnon, copropriétaire de l’école.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *