Communauté
15:20 25 avril 2019

Quartier Du Buisson – Un St-Hubert transformé en centre communautaire

Quartier Du Buisson – Un St-Hubert transformé en centre communautaire
La traditionnelle coupure du ruban. Au centre, Dominique Tanguay suivie de Suzanne Canac Marquis et d’Alicia Despins, membre du comité exécutif de la Ville de Québec. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

COMMUNAUTÉ. La Ville de Québec a inauguré ce matin un nouveau centre communautaire, dans le quartier Duberger-Les Saules, dans l’ancien restaurant Rôtisseries St-Hubert localisé au 5720, boulevard de l’Ormière. Cet espace communautaire Desjardins, de 7285 pieds carrés, regroupe plusieurs services et organismes du quartier Du Buisson en plus d’améliorer grandement tout le programme des cuisines collectives.

Suzanne Canac Marquis, expliquant l’implication financière de Desjardins, et Alicia Despins. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

L’administration de la Ville de Québec étant très sensible au vivre-ensemble, à la communauté et à la solidarité, la conseillère municipale Alicia Despins a rappelé que cet établissement devenait un pôle important dans le quartier. «Il s’agit d’un secteur défavorisé qui doit jongler avec des enjeux de développement sociaux majeurs en raison d’une population immigrante qui est en forte croissance.»

Dominique Tanguay, présidente de l’Arrondissement Les Rivières, était visiblement très heureuse de voir ce projet finalement concrétisé. «Je veux féliciter tous les citoyens, les organismes et les représentants du milieu pour leur implication et leurs engagements.»

Suzanne Canac Marquis, présidente de la Caisse Desjardins Des Rivières, applaudit l’ouverture de cet édifice communautaire qui abrite entre autres, une cuisine collective et un espace citoyen qui favoriseront l’entraide et la solidarité. «Ce sont des valeurs inestimables qui sont à la base même de la coopération et de Desjardins». L’aide financière représente une somme de 300 000$ qui est répartie sur 10 ans.

Espaces ouverts à tous

La nouvelle cuisine communautaire, une fierté pour les bénévoles de Solidarité Famille (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Une salle polyvalente permettra à Loisirs Duberger-Les Saules d’offrir plusieurs ateliers tandis que le Cercle de fermières aura un espace pour installer des métiers à tisser. D’autres organismes pourront disposer d’un espace à bureau incluant celui d’intervention de Pilier Jeunesse qui s’adresse aux adolescents de 11-17 ans. L’espace citoyen Desjardins proposera une aire commune de détente où des ordinateurs seront accessibles. «Il sera possible d’avoir des jeux de société et des livres ou de prendre un café», confie Dominique Tanguay.

L’aménagement de la cuisine commerciale est certainement l’élément clé. Elle sera principalement utilisée par les bénévoles de Solidarité Famille afin de répondre aux demandes pour de l’aide alimentaire avec la vague de personnes immigrantes qui habitent dans le quartier. L’organisme, qui était installé depuis 18 ans dans un appartement 5 ½, permettait de venir en aide à quelque 350 personnes comparativement à 500 maintenant.

Des bénévoles de La Table de concertation Duberger Les Saules travaillent depuis deux sur le projet de regrouper plusieurs services et organismes sous un même toit. «Nous cherchions un moyen pour aider les jeunes et les familles à faibles revenus tout en facilitant l’intégration des personnes immigrantes», a soutenu Mme Tanguay. L’un d’eux était de briser l’isolement des aînés et des jeunes mères souvent seules pour élever leurs enfants.

L’entente, signée entre la Ville de Québec et le Groupe Immobilier Tanguay, assure une location du bâtiment pour 10 ans et deux options de renouvellement chacune d’une durée de 5 ans. Le déboursé annuel de la Ville se chiffre à 252 000$. En décembre, la Ville annonçait que le coût de tous les travaux intérieurs était assumé par le locateur, mais qu’une somme forfaitaire de 285 000$ était versée pour ces améliorations. Quelque 50 places de stationnement sont aménagées à l’arrière de l’édifice.

Divers bénévoles et personnes impliqués dans ce dossier au moment de la coupure de ruban (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Caroline Huot

    Merci😍
    J’ai une friperie, Bébé d’famille juste à quelques mètres, assurément ça sera un plaisir de participer à l’évolution de ce centre.
    Depuis plus de trois ans, je participe à l’aide en besoin de vêtements pour nos familles du quartier 😍
    J’irai faire mon tour et inviter les gens à venir découvrir la friperie à deux pas du centre❤️
    Une belle initiative😍
    Merci,
    Caroline Huot
    Propriétaire
    Friperie Bébé d’famille

  • Jean Cloutier

    Merci chère amie Dominique Tanguay d’avoir récupéré mon idée initiée dans le cadre de la dernière campagne électorale municipale alors que je visitais la cuisine collective organisée dans un 5 et demi non réglementaire. En visitant le jardin communautaire Du Buisson, je me suis imaginé de l’agrandir jusqu’au St-Hubert en jardin collectif avec une serre 4 saison attenante se rendant jusqu’au St-Hubert qui était déjà fermé. Or, j’ai appelé la famille Martin gestionnaire des St-Hubert dans la région de Québec qui m’ont dit l’avoir vendu à la famille Tanguay. Leur courtier M. Jolicoeur a accepté que je visite les lieux avec les représentants de Ressources Famille qui m’ont dit que c’était maintenant leur rêve d’y animer les lieux dont une cuisine collective…J’ai négocié que si j’étais élu que je proposerais à la Ville de payer le loyer et M. Jolicoeur m’a dit qu’il payerait les améliorations locatives selon les besoins des organismes du milieu. Merci à la Caisse Desjardins…Et M.Tanguay. Pour votre info, j’ai aussi parlé à la Fondation St-Hubert qui était prêt à analyser une demande de financement s’ill y a des jeunes qui utilisent le lieu!