Actualités
09:38 17 avril 2019

Recherches pour contrer la pénurie d’enseignants

Recherches pour contrer la pénurie d’enseignants

RÉACTIONS.  La Commission scolaire de la Capitale est préoccupée par la problématique de pénurie de travailleurs et cherche des idées et des solutions afin de palier au problème pour la rentrée de l’automne.

La réalité réorganisationnelle impose certaines modifications visant à réduire le manque de main-d’œuvre, soutient la présidente Manon Robitaille. Ce dossier a été confié à un comité de travail, à l’automne 2017, afin de trouver des solutions pour combler les demandes de remplacement.

«Ce n’est pas normal lorsque ce sont les directions qui doivent aller dans nos classes pour assurer une présence et non l’enseignement parce qu’on n’a pas le personnel.»
-Manon Robitaille

Certaines actions sont déjà en place pour combler la pénurie de travailleurs. La Commission scolaire a augmenté sa présence aux foires d’emplois, trois jours de recrutements ont été organisés et des actions ciblées ont été faites auprès des stagiaires. Un appel a été lancé aux enseignants retraités. Des employés de service de garde sont appelés en renfort pour faire de la surveillance. De plus, une personne a été embauchée qui a la responsabilité du recrutement.

La Commission scolaire a mis en place deux projets pilotes permettant de prévenir les besoins de suppléance. On note aussi que plus on multiplie le type de congés, plus la Commission scolaire a recours au système de dépannage, une situation jugée comme irritante par les équipes enseignantes.

Les demandes de suppléances atteignent un niveau extrême quelques jours avant la relâche, les vendredis du mois de juin, quelques jours avant Noël et les jours précédant un long congé.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *