L'Actuel
12:43 2 avril 2019

Popote roulante de Vanier – 10 000 repas livrés en un an

Popote roulante de Vanier – 10 000 repas livrés en un an
Kim Chantal est dans la cuisine de l'organisme le matin. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

ORGANISME. La Fraternité de Vanier a profité de la semaine québécoise des popotes roulantes, qui s’est déroulée du 18 au 22 mars, pour organiser une première, en recevant un groupe de ses bénévoles-livreurs et quelques clients. L’organisme, qui offre ce service depuis 1980, a livré plus de 10 000 repas sur son territoire l’an dernier.

«Bonjour M. Bourget, bonjour Ginette, comme vas-tu Pierre-Paul?» Les salutations, questions et accolades fusaient de toute part, au local de la Fraternité de Vanier, pour ses clients et livreurs habitués de se voir au moment de remettre le repas. «On a 18 livreurs et 75 clients. Ces personnes n’ont jamais le temps de se parler. Un repas comme aujourd’hui c’est comme des retrouvailles», commente Marie-France Veilleux, coordonnatrice du service aux clients.

«Pour plusieurs personnes, la popote est plus qu’un repas. C’est une surveillance et bien souvent, c’est la seule visite qu’aura le client de la journée.»
-Marie-France Veilleux

De gauche à droite, Suzanne Cavanaugh, Fabienne Coulombe, Ginette Desjardins, Pierre-Paul Cormier et Josée Bédard. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

La directrice générale, Annick Giguère, précise que ce service est offert aux personnes aînées demeurant encore à domicile dans les secteurs de Vanier ou Duberger et celles qui sont malades. Un premier projet de repas chauds livrés à domicile a été créé en 1980 alors que la fondatrice de la Fraternité de Vanier, Huguette Boulet, s’est installée au 2e étage dans la maison où se trouve l’organisme.

À ce moment, les repas étaient achetés à l’hôpital Saint-Sacrement. Huit ans plus tard, les plats chauds provenaient de l’hôpital Christ-Roi. Voulant également soutenir les familles défavorisées, Huguette Boulet a fondé la Butineuse de Vanier. Depuis 1993, il œuvre auprès des enfants et des familles en proposant de l’accompagnement pour combattre l’insécurité alimentaire et assurer la promotion d’une saine alimentation. Un an plus tard, tous les aliments étaient achetés de la Butineuse qui devient alors le principal partenaire. «À sa mort en janvier 2006, la fondatrice nous a fait don de la maison», précise Mme Giguère.

Travail d’équipe

La préparation débute chaque jour à 9 heures. «Nous alignons les commandes et préparons chacun des sacs dans lesquels seront ajoutés les différents items composant le repas», commente la cuisinière Kim Chantal. C’est elle qui s’occupe de portionner les repas en plus de cuisiner les soupes, les crèmes et certains desserts. Un autre groupe de bénévoles vient le vendredi pour couper des légumes et réparer certains desserts. «Nous avons des congélateurs qui nous permettent de conserver des fruits et des légumes. Le coût d’un repas est inférieur à 6,50$.

Pierre-Paul Cormier, membre du conseil d’administration, est aussi livreur pour la popote en plus de faire du transport accompagnement. Il avoue être très heureux de pouvoir participer à ce programme de quartier. Les départs de livraisons sont prévus à 10 h 45 et 11 h 15. Le territoire de l’organisme de Vanier est délimité par les boulevards Neuvialle à l’Ouest et Wilfrid-Hamel au Sud et par les autoroutes Laurentienne à l’Est et Félix-Leclerc au Nord.

Le service de l’organisme de Vanier est offert du lundi au vendredi à l’exception du 1er janvier et le 25 décembre. Selon le site web du regroupement des popotes roulantes au Québec, on en dénombre 14 dans la capitale. Au Québec chaque année, plus de deux millions de repas sont servis.

Le groupe de bénévoles et de clients attablés lors du repas du 21 mars. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Commentaires 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Diane Arseneault

    À la suite de la lecture, je veux féliciter toutes les personnes qui participent de près ou de loin à l’élaboration de la maison * La Fraternité * bonne continuité!

  • Gisèle Ledoux

    Quelle belle oeuvre humanitaire. Mille fois bravo pour toutes les personnes impliquèes qui donne de leur temps
    pour soutenir et égayer les ainés. Bravo pour l’organisation de ce repas très fraternel qui permet de souder de
    si beaux liens. Bonne continuité dans votre merveilleux travail…

  • Odette Côté

    Félicitations à vous tous, la belle équipe, qui apportez de bons repas, des sourires et du réconfort à tous ces gens.

  • Jutras Denise

    Félicitations aux artisans de l’oeuvre, ceux/celles d’hier à aujourd’hui.

  • Huguette Trottier

    La Fraternité Vanier, quel organisme extraordinaire!!! Un jour j’ai découvert ce cadeau du Ciel. J’étais aidante naturelle jusqu’au décès de mon adorable mari avant les Fêtes. La Butineuse quelle « merveille » pour mon époux et moi qui me permettait un répit. Les programmes de rencontres dont j’ai participé m’ont apporté du bonheur et de l’espoir pour mon mieux-être. MERCI à vous tous travailleuses, travailleurs et bénévoles, vous êtes des êtres « merveilleux ». Suite au décès de mon amoureux, ma santé s’est fragilisée mais je suis toujours à l’écoute de vos programmes, courriels. FÉLICITATIONS, vous êtes des anges gardiens!!!