Actualites
15:45 27 mars 2019

Entente régionale pour la protection des sources d’eau

Entente régionale pour la protection des sources d’eau
Le lac Saint-Charles demeure la principale prise d'eau potable des résidents de la Ville de Québec. (Photo gracieuseté – Ville de Québec)

ENVIRONNEMENT. Au terme d’un long processus de concertation, la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) s’est donné de nouvelles normes pour prévenir les impacts des interventions humaines à proximité des prises d’eau potable de la Rive-Nord.

Le Règlement de contrôle intérimaire (RCI) 2019 visera principalement la protection des bassins versants des rivières Saint-Charles et Montmorency. Adoptant une approche différente, il remplacera le RCI 2016 qui avait été contesté par les municipalités de Lac-Beauport et de Stoneham.

Aperçu des zones de vulnérabilité dans le bassin versant de la rivière Saint-Charles. (Tableau gracieuseté – CMQ)

À la base, la sauvegarde des sources d’eau constitue encore la raison d’être de cette nouvelle réglementation. Toutefois, la grande majorité des citoyens dont le projet de construction ne pouvait se faire en raison du RCI 2016 pourra maintenant le réaliser, en respectant certains critères énoncés dans la nouvelle réglementation.

Parmi les mesures édictées, précisons que les nouveaux projets immobiliers en périmètre urbain devront obligatoirement être raccordés aux réseaux d’égouts. Aussi, le maintien d’un couvert végétal approprié et d’une surface perméable, afin de favoriser la filtration de l’eau dans le sol, se trouve au cœur de la nouvelle réglementation.

Aperçu des zones de vulnérabilité dans le bassin versant de la rivière Montmorency. (Tableau gracieuseté – CMQ)

Précisons que l’entrée en vigueur du RCI 2019 sera effective après l’approbation du ministère des Affaires municipales. Celui-ci dispose de 60 jours pour vérifier sa conformité aux orientations gouvernementales. Par la suite, le RCI 2016 sera abrogé et les municipalités de Lac-Beauport, Stoneham et Sainte-Brigitte-de-Laval, de même que la CMQ collaboreront à un règlement à l’amiable de sa contestation qui faisait l’objet d’un dossier en appel. Toutes les dispositions du RCI 2010 continueront de s’appliquer.

Le nouveau RCI a été entériné par Claude Lebel, maire de Stoneham-et-Tewkesbury, Michel Beaulieu, préfet de la MRC de la Jacques-Cartier et maire de Lac-Beauport, Régis Labeaume, président de la CMQ et maire de Québec, Carl Thomassin, maire de Sainte-Brigitte-de-Laval, et Guy Rochette, maire de Lac-Delage. (Photo gracieuseté – CMQ)

Pour plus d’information et avoir accès à la version préliminaire du RCI 2019, cliquez ici.

Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *