Communauté
08:55 14 mars 2019

Programme triennal d’immobilisation – Québec retire le parc de l’Orme de ses priorités

Programme triennal d’immobilisation – Québec retire le parc de l’Orme de ses priorités
Les travaux au parc de l’Orme doivent être réalisés depuis 2013. (Photo capture d’écran Google maps)

SOCIÉTÉ. Le projet de rénovation du parc de l’Orme, situé au 45 rue de la Falaise, près du boulevard Saint-Jacques et de la rue du Court Métrage, qui était attendu depuis 2013 puis retiré dans la controverse en 2018 du Programme triennal d’immobilisation (PTI), doit y être inscrit de nouveau.

C’est ce qu’affirme Raymond Dion, conseiller du secteur Loretteville et président de l’Arrondissement de La Haute-Saint-Charles. «Ce dossier est discuté depuis au moins 2013.» Il indique que la pataugeoire rectangulaire du parc de l’Orme est construite depuis le début des années 1970. «Non seulement elle est rendue à la fin de sa vie utile depuis 2013, mais au-delà de ça, on a de la difficulté à avoir des surveillants ce qui est un prérequis pour l’ouvrir.»

«Je trouve ça triste pour les gens du quartier. L’investissement représentait 350 000$ environ.»
-Raymond Dion

Le conseiller n’y va pas dans la dentelle et affirme que ce dossier a été retiré du PTI à la suite de sa décision de quitter Équipe Labeaume pour siéger comme indépendant, le vendredi 6 juillet 2018. «J’ai des documents du service des loisirs indiquant que ces travaux devaient être réalisés en 2014. Ils ont été repoussés. C’était même dans les engagements d’Équipe Labeaume en 2013.»

Il ajoute qu’une équipe du Service des loisirs de la Ville de Québec est venue présenter le projet du parc de l’Orme en avril 2018 lors de l’assemblée générale annuelle du conseil de quartier de Loretteville. «Il était prévu de changer les modules de jeux, ajouter des jeux d’eau, réaliser des sentiers linéaires et refaire la pataugeoire.»

Les membres du conseil de quartier souhaitent également que ce dossier soit priorisé et remis dans le PTI afin d’éviter de pénaliser les résidents de ce quartier. La Ville de Québec confirme qu’il n’y a pas de nouveau dans ce dossier puisqu’il ne fait pas partie du PTI cette année.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *