Charlesbourg Express
16:21 10 mars 2019

Le Rouge et Or rend hommage à Helder Duarte

Le Rouge et Or rend hommage à Helder Duarte
Marie-Pier Bilodeau, ex-gardienne du Rouge et Or et entraîneuse adjointe au sein de l’équipe féminine. (Photo Métro Média - Alain Couillard)

ÉVÉNEMENT. Anciennes et actuelles joueuses de soccer du Rouge et Or de l’université Laval ont rendu hommage à leur entraîneur-chef et fondateur de l’équipe féminine de soccer, Helder Duarte, décédé d’une crise cardiaque dans la nuit du 20 au 21 février à l’âge de 56 ans.

(Photo Métro Média – Alain Couillard)

Étreintes, pleurs et compassion, cet hommage était à l’image de cet individu qui savait rallier par ses propos dès le moment où il a fondé l’équipe féminine en 1995. Helder Duarte était considéré comme une véritable figure de proue en soccer québécois. Toutes les personnes qui l’ont rencontré lui reconnaissent le mérite d’avoir toujours cru dans la jeunesse et dans son potentiel.

«Un match de soccer est un condensé de vie humaine, avec ses hauts et ses bas, l’amitié et la camaraderie, c’est comme la vie.»
-Samir Ghrib

Samir Ghrib, entraîneur-chef de l’équipe masculine de soccer. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Helder Duarte a été élu à six reprises comme entraîneur universitaire de soccer de l’année au Québec et deux fois au Canada. Son équipe a aussi remporté le championnat canadien universitaire du Canada en 2014 et 2016.

Marie-Pier Bilodeau, ex-gardienne du Rouge et Or et entraîneuse adjointe au sein de l’équipe féminine, a souligné les nombreuses qualités de celui qu’elle côtoyait régulièrement. «Merci, Helder, pour ton humour, avant et après les matchs, et pour nous avoir rappeler que les études étaient ce qu’il y avait de plus important et que le soccer était secondaire.»

Un moment difficile pour plusieurs membres du Rouge et Or. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Visiblement ébranlée par le décès de ce mentor du soccer, Marie-Pier Bilodeau a rappelé un souvenir qui tenait à cœur à Helder Duarte. «Tu disais souvent que tu avais hâte d’entraîner les enfants des joueuses de ta première génération de 1995-96. Tu ne seras pas sur le côté du terrain pour le faire, mais je suis persuadée que tu as marqué tellement de vies qu’il y aura un peu de toi dans ces nombreuses petites filles-là pour les années à venir.»

Samir Ghrib, entraîneur-chef de l’équipe masculine de soccer depuis sa fondation en l’an 2000, a aussi rendu hommage à son ami et complice de longue date. Il a rappelé qu’Helder Duarte était un individu extraordinaire et un blagueur invétéré qui aimait faire sourire toutes les personnes autour de lui. «Mon cher complice, repose en paix.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *