L'Actuel
12:00 20 février 2019

Expertise et protection des cours d’eau au cœur des préoccupations

Expertise et protection des cours d’eau au cœur des préoccupations
La protection de l’eau potable est l’un des enjeux de cette étude (Photo gracieuseté)

ENVIRONNEMENT. L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) reçoit une aide financière de 31 000$ dans le cadre du Fonds de développement des territoires (FDT). Le montant servira à réaliser le projet Étude de faisabilité et plan d’affaires pour le Centre d’expertise de l’eau.

Comme le soutient Mélanie Deslongchamps, directrice générale de l’APEL, ce type d’étude est souhaitée depuis une quinzaine d’années. Il implique des organisations régionales. L’objectif est de regrouper plusieurs informations qui vont permettre de réaliser une étude de faisabilité et un plan d’affaires pour le Centre d’expertise de l’eau. Les résultats devraient être connus dans les trois premiers mois de l’année.

Parmi les collaborateurs, nous retrouvons la chaire de recherches sur l’eau potable de l’Université Laval, l’entreprise privée Water chain monitoring, le regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ), un représentant de la Ville de Québec et un autre du ministère de l’Environnement.

Mme Deslongchamps ajoute que cette initiative vise à faire un lien entre les organismes, les chercheurs et les gestionnaires du territoire afin de passer de la recherche aux actions. «C’est important d’arrêter de cloisonner ces idées et de faire des études pour faire des études. Il faut maintenant passer à l’action.»

Il y a quelques mois, le ministère de l’Environnement a annoncé que toutes les municipalités du Québec devaient réaliser une étude de vulnérabilité de leur source d’eau potable au plus tard en 2021. «Cela va générer énormément de données et c’est de voir comment on peut mieux les structurer. C’est beaucoup de travail, car les municipalités ne sont pas à l’échelle des bassins versants. Ce projet pilote pourra éventuellement être proposé ailleurs.»

L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord est un organisme à but non lucratif ayant pour mission la protection et la mise en valeur du riche patrimoine écologique du bassin versant de la rivière Saint-Charles.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *