Beauport Express
09:35 26 décembre 2018

Début de la 69e législature du Parlement jeunesse du Québec

Début de la 69e législature du Parlement jeunesse du Québec
Parlement jeunesse du Québec.

POLITIQUE. La 69e législature du Parlement jeunesse du Québec (PJQ) accueille jusqu’au 30 décembre une centaine de jeunes parlementaires et journalistes à l’Assemblée nationale. Venant des quatre coins du Québec, les participantes et participants, âgés de 18 à 25 ans, feront l’expérience du système parlementaire québécois en débattant d’enjeux de société de façon non partisane.

Au cours de cette législature du Parlement jeunesse du Québec, quatre projets de loi rédigés par des participants jouant le rôle de ministres seront débattus. Parmi les thèmes qui seront abordés par les jeunes parlementaires, notons la procréation assistée, le transport durable, la justice algorithmique et le statut de l’artiste.

Expérience politique sans parti pris

Les jeunes députés auront l’occasion de débattre sans être contraints par une ligne de parti. «Nous avons vraiment la chance de faire l’expérience d’une autre manière de tenir des débats politiques, portant davantage sur les idées et en usant le moins possible de rhétorique», explique le premier ministre de la simulation et coordonnateur du comité organisateur, Julien Labrosse. Les sujets discutés correspondent à des enjeux considérés comme étant importants, actuels et susceptibles de susciter la controverse.

«Nous nous assurons de présenter des projets de loi qui ne sont peut-être pas ce qu’on voudrait voir adopter demain dans la vraie vie, mais qui nous permettent d’aller au cœur des enjeux et de provoquer un tiraillement moral chez plusieurs participants», poursuit-il. Ces débats se déroulent dans un cadre permettant aussi aux participants et participantes d’apprendre à se familiariser avec les rouages de la démocratie québécoise.

La lieutenante-gouverneure Michèle Audette

À l’occasion de sa 69e législature, le Parlement jeunesse du Québec est fier d’annoncer que Michèle Audette agira à titre de lieutenante-gouverneure lors de sa simulation. Elle présidera la cérémonie d’assermentation et prononcera le discours du trône ainsi que le discours de clôture de la simulation les 26 et 30 décembre respectivement.

Mme Audette est une activiste reconnue pour son travail au sein de l’Association des femmes autochtones du Québec et de l’Association des femmes autochtones du Canada. Elle est actuellement commissaire de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

À propos du Parlement jeunesse du Québec

Le Parlement jeunesse du Québec, fondé en 1949, est organisé par l’Association québécoise des jeunes parlementaires. Celle-ci a pour mission d’initier et d’éduquer les jeunes à la citoyenneté, de stimuler des débats sur de grands enjeux contemporains et de leur permettre de développer leur capacité de leadership et l’art oratoire.

Pour plus d’information, consulter le site Web au www.pjq.qc.ca.

(Source: Assemblée nationale du Québec)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *