Actualités
09:09 18 décembre 2018

L’ex St-Hubert devient un centre communautaire

La Ville de Québec annonce l’aménagement d’un nouveau centre communautaire, dans le quartier Duberger-Les Saules, dans l’ancien restaurant Rôtisseries St-Hubert localisé au 5720, boulevard de l’Ormière. L’ouverture de l’édifice, d’une superficie de 7285 pieds carrés, est prévue au mois de mars.

Pour le maire de Québec, Régis Labeaume, ce regroupement de services permettra la création d’un véritable milieu de vie dans le secteur Du Buisson, qui est enclavé entre une autoroute et une rivière. De son côté David Paradis, directeur général de Solidarité Famille, applaudit cette annonce qui tombe à point dans le milieu communautaire. «Les installations de cuisine seront utilisées par des organismes de loisir, d’aide alimentaire, de cuisine collective ou de réinsertion sociale.»

Dominique Tanguay, présidente de l’Arrondissement Les Rivières, rappelle que ce projet provient du milieu afin que tout le monde y trouve son compte. «Il y a environ 5000 immigrants qui résident dans ce secteur. Deux salles communautaires, qui pourront n’en faire qu’une en cas de besoin, seront aménagées.» Mme Tanguay ajoute qu’une section d’ordinateurs est prévue et des représentants d’organismes pourront donner des cours ou ateliers.

Les travaux ont débuté il y a trois semaines environ.

Parmi les organismes impliqués dans ce projet du Centre communautaire Du Buisson nous retrouvons Solidarité Familles, Loisirs Duberger-Les Saules, Pilier Jeunesse (MDJ Les Saules), la Table de concertation Duberger-Les Saules et le Comité Espaces communautaires de la Table de concertation Duberger-Les Saules.

Investissements de la Ville

En point de presse le mardi 11 décembre, le maire a précisé qu’à l’issue des négociations, la Ville a signé un bail de 10 ans, débutant le 1er janvier 2019 et se terminant le 31 décembre 2028, avec le Groupe Immobilier Tanguay auquel s’ajoutent deux options de renouvellement d’une durée de 5 ans chacune. L’investissement représente un montant de 252 000 $ par année. «Tous les travaux réalisés seront assumés par le Groupe Immobilier Tanguay.» En contrepartie, indique M. Labeaume, une somme forfaitaire de 285 000 $ sera versée au locateur pour ces améliorations.

«Cela a redonné un milieu de vie et nous voulons faire la même chose avec le secteur Du Buisson.»

-Dominique Tanguay

Revenant sur ce projet rassembleur, David Paradis rappelle que ce dossier est préparé depuis un an par Solidarité Famille. «On se rend compte qu’il y a de plus en plus de demandes pour de l’aide alimentaire avec la vague de personnes immigrantes qui habitent dans le quartier. On vient en aide à 350 personnes dans ce 5 ½ qui est installé dans une coopérative d’habitation.»

Il note que la plupart des personnes qui viennent vers l’organisme n’ont pas de véhicule. Le nouvel emplacement leur permettra d’utiliser le transport en commun en raison de sa proximité avec le boulevard de l’Ormière. Cet automne seulement, conclut M. Paradis, 20 nouvelles familles ont été intégrées dans le quartier.

Alain Couillard


Distribution: 46 175 exemplaires. Le territoire desservi par le journal L'Actuel comprend les secteurs de Duberger-Les Saules, Lebourgneuf, Loretteville, Neufchâtel, Saint-Émile, Des Châtels, Val-Bélair, Vanier et Wendake. Pour joindre la rédaction de l’Actuel: 418-840-1472 poste 403.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Jean Cloutier

    Merci Régis et Dominique de donner vie à mon projet présenté moi-même à Solidarité-famille en pleine campagne électorale en septembre. Merci à David Paradis pour le suivi de notre première visite ensemble…

Articles en vedette