L'Actuel
20:48 16 décembre 2018

Une nouvelle vie attend Gabrielle Boisvert

L’une des nombreuses compétitions solos de la jeune femme. (Photo gracieuseté)

Gabrielle Boisvert, membre du club Québec excellence synchro, prend sa retraite de l’Équipe nationale sénior de Natation artistique Canada. À 23 ans, la jeune femme qui est native de Cap-Rouge, dont les parents résident à Val-Bélair, veut essayer d’autres sports et profiter de ses temps libres.

Active en natation depuis 18 ans, la jeune femme ne regrette rien du temps passé en nage synchronisée. Parmi ses bons moments, elle en retient quelques-uns. «Les Championnats du monde FINA 2017 à Budapest, en Hongrie, demeurent ma meilleure compétition en termes d’installations. Il y a aussi Hawaï, aux US Open en 2011, où l’équipe du Québec est arrivée première.»

Au Texas en 2013, elle a remporté une médaille d’or en solo avec la chanson québécoise Naufrage de Dan Bigras et Isabelle Boulay. «Je me souviens qu’il y avait des juges anglophones qui ont pleuré même s’ils ne comprenaient pas ce que la chanson voulait dire.»

Parmi tous les endroits visités qui ont pavé sa carrière en nage synchronisée, Gabrielle Boivert conserve le souvenir de sa première compétition internationale en 2009 en Serbie, avec l’équipe nationale des 13-15 ans. «Il y avait une guerre civile là-bas à ce moment. C’était différent de se rendre compte que l’on voyait des trous dans les édifices. Il y avait des compétiteurs de partout dans le monde, c’était vraiment un dépaysement total.»

Avenir

Inscrite en kinéologie à l’Université Laval, elle souhaite demeurer près du sport. «Ça fait une dizaine d’années que je coatche et je vais poursuivre au moins durant mes études et je donne aussi des conférences sur ma carrière dans des écoles primaires et secondaires. C’est toujours aussi le fun de voir comment tu peux inspirer les jeunes.»

Pour ce dernier tour de piste, elle a tenu à remercier sa famille, ses entraîneuses Jojo Carrier-Thivierge, Kasia Kulesza, Marie-Renée Blanchet, ses coéquipières et toutes les autres personnes qui l’ont aidée au long de sa carrière.

«C’est rare qu’on sort d’un entrainement sans avoir un nouveau bleu. Une fois de temps en temps cela arrive à la tête et t’es chanceuse si tu n’as pas de commotion.»

-Gabrielle Boisvert

Alain Couillard


Distribution: 46 175 exemplaires. Le territoire desservi par le journal L'Actuel comprend les secteurs de Duberger-Les Saules, Lebourgneuf, Loretteville, Neufchâtel, Saint-Émile, Des Châtels, Val-Bélair, Vanier et Wendake. Pour joindre la rédaction de l’Actuel: 418-840-1472 poste 403.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette