La Cité–Limoilou
16:06 1 mars 2022 | mise à jour le: 1 mars 2022 à 16:06 Temps de lecture: 2 minutes

Nouveau mandat surprenant pour Marie-Josée Savard

Nouveau mandat surprenant pour Marie-Josée Savard
Photo: Elias Djemil-MatassovMarie-Josée Savard

L’ancienne politicienne Marie-Josée Savard occupera le poste de directrice de l’École des Ursulines de Québec et Loretteville, à partir de l’automne 2022. Elle succèdera au directeur actuel, Marc Dallaire, qui prendra sa retraite à la fin de l’année scolaire. La gestionnaire d’expérience aura pour mandat de faire de la plus vieille école francophone d’Amérique du Nord, l’une des plus modernes.

«Nous sommes très fiers d’accueillir une personne de la trempe et de l’expérience de Marie-Josée Savard. En raison de sa connaissance des dossiers liés au patrimoine, de son esprit entrepreneurial, de son dynamisme, de son humanisme et de sa capacité à bâtir des partenariats, ce choix s’est imposé de lui-même. Nul doute que ses qualités permettront à l’École de se projeter dans l’avenir avec confiance», déclare la présidente du conseil d’administration de l’établissement d’enseignement privé, Anne Morency, par voie de communiqué.

La femme d’affaires se lance dans un nouveau défi, dans l’univers de l’éducation, domaine dans lequel elle n’a jamais travaillé auparavant. Mme Savard a occupé le poste de conseillère municipale du district Cap-Rouge–Laurentien pendant 8 ans, sous la bannière d’Équipe Labeaume. Elle a par la suite été candidate à la mairie aux dernières élections, subissant la défaite par une mince marge d’environ 800 voix après l’inexorable remontée de Bruno Marchand.

«C’est avec fierté et enthousiasme que j’aborde ce beau défi. C’est un privilège de contribuer, à ma façon, à perpétuer l’héritage d’une institution de l’envergure de L’École des Ursulines de Québec et Loretteville», raconte Marie-Josée Savard.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.