Société
16:11 19 septembre 2018

Québec se souvient de ses pompiers morts en service

ÉVÉNEMENT. Pompier depuis 32 ans, le directeur du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec, Christian Paradis, est chaque fois touché par cette cérémonie de commémoration des pompiers morts en devoir. Entre 1881 et 1975, 34 pompiers ont perdu la vie durant l’exercice de leur fonction.

Le directeur Christian Paradis a déposé une couronne de fleurs lors de cet événement protocolaire annuel.

(Photo Métro Média – Alain Couillard)

La première commémoration des pompiers morts en devoir remonte en 1962 chez les sœurs du Mont-Thabor au coin du boulevard Henri-Bourassa et de la 18e Rue dans le quartier Limoilou. Le directeur Paradis a rappelé que le mémorial actuel, installé depuis 2016 à l’intersection des boulevards Langelier et Charest, avait un lien historique important. Le boulevard Langelier avait été créé comme rue coupe-feu entre les quartiers Saint-Roch et Saint-Sauveur à la suite de grands incendies qui avaient détruit plusieurs centaines de résidences.

Pour souligner cette 45e cérémonie, plusieurs personnalités ont pris la parole tour à tour et rappelé le travail exceptionnel effectué par les pompiers. Il y avait, entre autres : J. Michel Doyon, lieutenant-gouverneur du Québec, Patrick Voyer, membre du comité exécutif responsable du Service de protection contre l’incendie, Christian Paradis et Éric Gosselin, président de l’Association des pompiers professionnels de Québec.

Christian Paradis a déploré le fait que certaines maladies professionnelles telles les cancers de la vessie et des testicules ainsi que certains lymphomes n’étaient pas encore reconnus par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). «Certains pompiers peuvent développer des maladies durant leur carrière. Cette reconnaissance est automatique dans les autres provinces canadiennes et aux États-Unis.»

Plusieurs représentants de familles de pompiers morts en service étaient présents lors de cette cérémonie protocolaire annuelle.

Alain Couillard


Distribution: 46 175 exemplaires. Le territoire desservi par le journal L'Actuel comprend les secteurs de Duberger-Les Saules, Lebourgneuf, Loretteville, Neufchâtel, Saint-Émile, Des Châtels, Val-Bélair, Vanier et Wendake. Pour joindre la rédaction de l’Actuel: 418-840-1472 poste 403.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette