Politique
21:31 24 mai 2016

«Vidange-gate»: des camions plus petits et des collectes de jour dans La Cité-Limoilou

SERVICES. Avec les derniers ajustements dans les collectes des ordures et des matières recyclables dans La Cité-Limoilou, le maire Régis Labeaume espère pouvoir définitivement tourner la page d’un épisode particulièrement difficile de son administration, le «vidange-gate».

Il a présenté mardi les derniers ajustements qui seront apportés à compter du lundi 13 juin aux modalités des collectes dans ce secteur de la ville. Ainsi, sur les rues commerciales et dans le Vieux-Québec, les ordures et le recyclage seront ramassés entre 7h et 11h deux fois par semaine alors que pour le reste de l’arrondissement, cela aura lieu de 9h à 16h, de une à deux fois hebdomadairement. «L’information majeure là-dedans, ce sont les heures. C’est ce qui faisait le plus réagir les commerçants et les résidents», a mentionné le maire.

La collecte se fera deux fois par semaine. Elle pourra se faire jusqu’à six fois selon le contrat signé par ceux souhaitant un tel service.

Des camions de plus petits gabarits, conçus sur mesure pour Québec, seront utilisés. Mesurant 7 mètres au lieu de 12, ces camions seront plus facilement maniables et la motorisation générera moins de bruit. Autant les sacs que les bacs roulants seront permis.

L’administration Labeaume avait apporté des changements aux collectes dans cet arrondissement qui avaient soulevé du mécontentement autant chez les résidents que les commerçants. Collectes de soir, interdiction de bacs roulants, sacs d’ordures s’empilant sur les trottoirs: l’opération s’était avérée un échec et avait forcé l’administration Labeaume à refaire ses devoirs.

Ces changements règleront-ils définitivement les problèmes? «J’espère que oui. Ça ne me tente pas de revivre ça. J’ai trouvé ça difficile», a-t-il affirmé.

Économies

Alors que les changements devaient faire économiser 1,5M$ à la Ville, c’est finalement 1M$ qui sera sauvé jusqu’à la fin du contrat de sept ans. Cela représente des économies de 15% par rapport au contrat précédent.

«C’est un service qui n’a jamais existé à Québec. […] Je pense qu’au total, on a un résultat formidable», a ajouté M. Labeaume.

Ces mesures touchent environ 25 000 logements. Les citoyens et commerçants seront avisés des modalités qui s’appliquent à leur adresse par la poste.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *