Politique
21:14 31 mars 2015 | mise à jour le: 31 mars 2015 à 21:14 temps de lecture: 3 minutes

André Drolet voit grand d’ici 10 ans pour le comté de Jean-Lesage

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE. Un an après sa réélection pour un troisième mandat à titre de député libéral provincial du comté de Jean-Lesage, André Drolet voit poindre à l’horizon plusieurs années de développement économique majeur dans sa circonscription qui sera appelée à changer littéralement de visage.

«D’ici 10 ans, on ne reconnaîtra pas le comté avec tous les investissements importants annoncés et les projets d’envergure qui sont en marche ou qui prendront leur envol», souligne le député en précisant que le secteur de Limoilou sera le théâtre de nombreuses initiatives de commercialisation, tout comme le nord du quartier Giffard et le secteur d’Estimauville.

En entrevue avec le Beauport Express, M. Drolet a parlé, entre autres, de l’ouverture prochaine du nouvel amphithéâtre de Québec qui entraînera dans son sillage du développement économique de proximité, de l’agrandissement de l’hôpital de l’Enfant-Jésus, de l’écoquartier d’Estimauville, du vaste projet de construction domiciliaire sur les terres désertes des Sœurs de la Charité de Québec lancé par l’homme d’affaires Michel Dallaire de Cominar, ainsi que du plan de mise en valeur du Domaine Maizerets.

«Je souhaite ardemment que ce grand espace vert devienne un site complémentaire pour la présentation de grands événements du Festival d’été de Québec, une sorte de «Plaines d’Abraham » dans Jean-Lesage», ajoute le député qui a ce projet à cœur depuis quelque temps déjà.

2014 une année de transition

De retour d’une mission diplomatique de six jours au Cambodge où il a représenté le Québec à la rencontre annuelle de l’Association des parlementaires de la francophonie regroupant une vingtaine de pays, André Drolet a mentionné que si l’année du premier mandat libéral en avait été une de transition en 2014, les autres qui suivront seront porteuses d’un avenir prometteur pour le Québec.

«Le gouvernement a pris les bonnes décisions. Il fallait poser des gestes immédiatement pour redresser les finances publiques», note le député qui a réaffirmé que sa mission première dans le comté était d’accroître la qualité de vie de ses concitoyens.

«Il faut relancer le Québec pour s’occuper des vraies affaires, pour générer de la richesse. Je me lèverai toujours en caucus pour protéger les organismes communautaires, c’est très important», a conclu M. Drolet, natif de Limoilou où il s’est impliqué dans l’agrandissement du Patro Roc-Amadour.

Adjoint parlementaire du ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, le député de Jean-Lesage, André Drolet, prévoit que le secteur de Limoilou sera le théâtre d’ici 10 ans de nombreuses initiatives de commercialisation, tout comme le nord du quartier Giffard et le secteur d’Estimauville. (Photo TC Media – Michel Bédard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *