Politique
20:14 14 septembre 2015 | mise à jour le: 14 septembre 2015 à 20:14 Temps de lecture: 2 minutes

Un centre de la petite enfance et 80 fonctionnaires au Monastère des Ursulines

ENTENTE. Un Centre de la petite enfance et des bureaux qui accueilleront 80 fonctionnaires de la Ville de Québec seront aménagés dans le Monastère des Ursulines, dans le Vieux-Québec, une façon de contribuer à la préservation du patrimoine, soutient le maire de Québec, Régis Labeaume.

La Ville et les Ursulines de l’Union canadienne, installées dans le monastère situé sur la rue Donnacona dans le Vieux-Québec, ont conclu une entente locative d’une durée de 10 ans à hauteur de 300 000$ par année plus taxes. Ce sont 80 fonctionnaires qui seront installés dans 3 ailes rénovées aux frais de la Ville pour pouvoir les accueillir à l’automne 2016. L’édifice compte 17 ailes.

Le Centre de la petite enfance Les petits murmures ouvrira quant à lui une nouvelle installation de 80 places, également à l’automne 2016. Une priorité sera donnée aux enfants de parents travaillant pour le centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec.

L’arrivée de ces places est non seulement positive pour le monastère, mais également pour la vitalité du Vieux-Québec, estime M. Labeaume. «Quand on parle de ramener des gens entre les murs, c’est en plein le genre de services qu’il faut donner.»

«C’est un projet longuement mûri qui semble prometteur pour l’avenir du monastère», indique pour sa part Sœur Cécile Dionne, supérieure générale des Ursulines de l’Union canadienne, qui ajoute que l’arrivée de locataires contribuera à protéger le lieu patrimonial qu’est le monastère.

Les fonctionnaires devant être transférés dans les nouveaux locaux n’ont pas encore été mis au courant, raison pour laquelle M. Labeaume a préféré ne pas dire pour l’instant lesquels se retrouveront dans le Vieux-Québec.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *