Politique
20:35 23 octobre 2013 | mise à jour le: 23 octobre 2013 à 20:35 Temps de lecture: 3 minutes

Les candidats du district Cap-aux-diamants interpellés

Avec le refus de la conseillère sortante Anne Guérette (Démocratie Québec) de tenir un débat avec le candidat Frédéric Poitras (Équipe Labeaume), la Société de développement commercial de Montcalm vient de faire une sortie publique pour questionner les candidats sur quatre enjeux jugés majeurs pour ce secteur commercial.

«Il s’agit d’enjeux très majeurs dans le secteur. C’est important de savoir qu’elles sont les positions des deux candidats face à ces enjeux», explique Marc-André Pâlin, directeur général de la Société de développement commercial (SDC) de Montcalm.

Processus de consultation

Les membres de la SDC souhaitent obtenir l’avis des candidats en lice sur le processus de consultation. «Actuellement, ça ne fonctionne pas comme on le voit avec le terrain de l’ancienne station Esso. Sont-ils prêts à revoir le processus de signature, revoir à la hausse de pourcentage nécessaire pour déclencher un référendum», questionne-t-il.

Rappelons que le projet de l’îlot Esso sera soumis à un référendum le 10 novembre prochain.

Stationnement

La SDC interroge également les candidats sur leur volonté à mettre en place un stationnement souterrain à proximité du secteur commercial. «C’est oui ou c’est non, mais nous voulons une réponse», poursuit-il.

Plusieurs terrains ont déjà été repérés par la SDC comme le stationnement de surface situé à côté du Musée des beaux-arts.

Développement du quartier des Arts

Depuis 2011, la SDC a investi des milliers de dollars pour développer une signature au quartier Montcalm.

«Quelle est la vision du candidat sur le développement du quartier, comment s’impliquera pour contribuer à ce développement car le candidat devra être un ambassadeur», interroge Marc-André Pâlin.

Entretien et aménagement

«Il y a un portrait bien triste qui se cache dans le secteur. On a un gros manque d’entretien dans le secteur, c’est affreux. Les rues sont endommagées, les trottoirs sont dangereux. C’est dégueulasse. Alors quel est le plan des candidats pour régler ce problème gênant pour un quartier central», demande-t-il.

À deux semaines des élections municipales, la SDC espère ouvrir le débat.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Marc-André Pâlin, directeur général de la Société de développement commercial de Montcalm, vient de faire une sortie publique pour questionner les candidats sur quatre enjeux jugés majeurs pour ce secteur commercial.

(Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *