Économie
19:27 16 octobre 2009 | mise à jour le: 16 octobre 2009 à 19:27 temps de lecture: 2 minutes

Le parc Cartier-Brébeuf revitalisé

Après les coups de pioche et de pelle, le bruit des travaux au parc Cartier-Brébeuf laisse place au calme de la nature, mise en valeur par des réaménagements de l’ordre de 4 M$.

L’an dernier, les investissements de 2,5 M$ par Parcs Canada ont permis notamment de reconfigurer le bassin de la rivière Lairet. La phase finale du projet, représentant une somme de 1,5 M$, consiste en l’ajout d’un kiosque, d’un élément d’interprétation, du mobilier urbain et d’une piste cyclable. Presque tout est en place, il ne reste que des bancs, poubelles et quelques panneaux d’interprétation à être installés au printemps prochain.

La députée de Beauport-Limoilou, Sylvie Boucher, et Lisette Lepage, membre du comité exécutif de la Ville, ont procédé cet avant-midi à la traditionnelle coupe de ruban pour célébrer le nouveau visage du parc Cartier-Brébeuf.
«C’est un lieu de rencontre de premier ordre. C’est une priorité que je m’étais fixée pendant mon mandat. Si le présent est garant de l’avenir, c’est très prometteur. Ce parc est un joyau de Limoilou», a souligné Mme Boucher.
«Le fédéral a remboursé à la Ville le coût des travaux qui ont redonné à la rivière son lit. Ce parc est de plus en plus fréquenté, c’est un beau projet», a renchéri Mme Lepage.

Situé dans l’arrondissement de Limoilou, au confluent des rivières Saint-Charles et Lairet, le lieu historique national marque deux événements dans l’histoire du pays: l’hivernage de Jacques Cartier et ses compagnons (1535-1536) près du village de Stadaconé et l’établissement de la première résidence (1625-1626) des missionnaires jésuites à Québec.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *