Économie
16:55 11 juin 2015 | mise à jour le: 11 juin 2015 à 16:55 temps de lecture: 2 minutes

Suite Royale : pour s’offrir le traitement princier à Québec

LUXE. Avis aux personnalités riches et célèbres, ou aux entrepreneurs qui veulent souligner un partenariat prometteur sinon une étape de développement importante, un hôtel de Québec met à leur disposition sa Suite Royale. À 3500$ la nuit, cet espace locatif distinctif se veut le plus dispendieux en ville pour clientèle branchée, artiste populaire ou mariage discret.

D’une superficie de 3200 pieds carrés, avec une terrasse panoramique de 2500 pi2 sur le toit, cette somptueuse suite donne sur la Place de la FAO, angle Saint-Paul et Saint-Pierre. L’endroit est gardé secret, pour préserver l’intimité des occupants éventuels. Toutefois, on sait qu’elle a été aménagée au dernier étage d’un édifice colossal datant du XIXe siècle, jadis connu sous le nom de Bank of Commerce.

Offerte par l’équipe de l’hôtel Port-Royal, qui loue des studios et condos équipés, la Suite Royale se distingue par ses quatre luxueuses chambres à coucher. Chacune dispose d’une salle de bains de marbre ou de granit. La cuisine fonctionnelle est dotée d’équipements sophistiqués ainsi que d’un espace traiteur, alors que la salle à manger permet d’attabler une douzaine de convives. Le séjour est agrémenté de fauteuils confortables et d’un piano. Une entrée indépendante est prévue pour les domestiques.

«Il s’agit d’une option qui n’existait pas dans l’offre hôtelière de Québec. Pouvant accueillir confortablement une cinquantaine d’invités, c’est aussi un lieu idéal pour organiser des rassemblements familiaux, des cocktails promotionnels, des lancements commerciaux, aussi bien que des rencontres mondaines. Le prix est ajusté lorsque les locateurs n’y passent pas la nuit», précise Yves Doyon, copropriétaire de l’hôtel Port-Royal et président de la firme immobilière Norplex.

Pour plus d’information : www.suiteroyale.ca

Journal de l’Habitation, membre du groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *