Économie
20:55 18 septembre 2014 | mise à jour le: 18 septembre 2014 à 20:55 temps de lecture: 3 minutes

Le Ciel! recommencera à tourner au-dessus du Concorde le 16 octobre

HÔTELLERIE. Le restaurant tournant de l’hôtel Le Concorde reprendra du service, à la mi-octobre, sous la nouvelle appellation Ciel!. Le Groupe Restos Plaisirs, responsable de tout l’aspect restauration de l’établissement de la Grande Allée à Québec, en fait l’annonce officiel jeudi après-midi.

Le nom CIEL! s’est imposé de lui-même. Du 28e étage, «Ciel! que c’est beau», affirme Pierre Moreau, directeur général et copropriétaire du Groupe Restos Plaisirs. Rappelant la forme circulaire du lieu, l’image de marque créée par la firme LMG Audace et Créativité joue de rondeur dans une typographie légère et aérienne. «Que l’essentiel : le ciel, la rotation et l’exclamation», poursuit le directeur général.

Défis du chantier

Le chantier représente un haut niveau de défis à relever pour faire de ce nouveau restaurant de la Grande-Allée un incontournable de Québec. «Tourner les coins ronds n’est notre genre. Mais quand on parle d’un restaurant tournant et circulaire, il faut systématiquement s’ajuster», affirme M. Moreau. Depuis juillet, le Groupe Restos Plaisirs met au défi une équipe d’ingénieurs, d’architectes et de professionnels de la construction qui rivalisent d’audace pour solutionner les problématiques liées à la construction d’un resto aux caractéristiques si particulières.

À l’intérieur, le concept et le design des lieux a été confié à la firme Lemay Michaud. On a joué avec le verre pour favoriser la luminosité et délimiter les zones bar et restaurant. D’un côté comme de l’autre, le décor est tout à fait actuel en plus d’être ultra fonctionnel. «On a tout modifié. Même les cuisines, ce qui n’était pas prévu, afin qu’elles correspondent davantage aux nouvelles tendances et aux besoins du chef David Forbes», indique Pierre Moreau.

En plus de l’ajout d’un espace bar et d’un cellier vitré, la cuisine ouverte pourra faire honneur au talent de la brigade devant les fourneaux. À quel prix? «Nous avions envisagé investir 1M$ dans le réaménagement des lieux. C’était sans compter le besoin de revoir la configuration de la cuisine de A à Z», avoue Pierre Moreau, ajoutant ainsi quelques centaines de milliers de dollars au coût du chantier.

Banquets et Pizz

Depuis juillet, un service de banquets propose 18 salles pour la tenue de réceptions, mariages et réunions d’affaires. De plus, le Groupe Restos Plaisirs en rajoute en opérant également la concession du restaurant situé dans le hall du Concorde. En opération depuis août, il a été transformé en un troisième Jaja La P!zz.

Pour s’offrir un avant-goût du paradis à la table du Ciel!, il faudra patienter jusqu’au jeudi 16 octobre.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *