Société
21:30 14 avril 2016 | mise à jour le: 14 avril 2016 à 21:30 temps de lecture: 2 minutes

500 000$ injectés dans la prévention communautaire

ENTRAIDE. Après deux années de rigueur budgétaire, le gouvernement provincial délie les cordons de sa bourse pour investir dans certaines mesures ciblées. L’injection de 500 000$ dans le fonctionnement des organismes communautaires vient confirmer son virage préventif en sécurité publique.

L’intention a été confirmée par le ministre des Affaires municipales et de la Sécurité publique, Martin Coiteux, lors de son passage dans les locaux du Projet intervention prostitution Québec (PIPQ) à Québec. L’organisme fait partie d’un groupe de 17 entités qui se partageront 495 000$ à la grandeur de la province. Il s’agit d’un programme ponctuel d’un an, qui viendra aider les bénéficiaires à boucler leur budget de fonctionnement, notamment en matière d’embauche de travailleurs de rue.

«Cette annonce l’intention du gouvernement de réinvestir dans toutes les sphères de la sécurité publique. Il vaut mieux prévenir que guérir, car l’approche réactive, bien qu’efficace, présente ses limites et n’enraie pas les problèmes en amont. C’est ce qui motive l’intérêt d’en faire plus en prévention», souligne le ministre Coiteux.

Le PIPQ bénéficiera, pour sa part, d’une aide directe de 45 000$ permettant de renforcer ses capacités d’intervention. De l’avis de sa coordonnatrice, Geneviève Quinty, cet appui viendra conforter l’action auprès de jeunes en rupture avec la société.

«Le travail de proximité demeure le chaînon faible des stratégies préventives en sécurité sociale», précise-t-elle, ajoutant que l’aide permettra de consolider et non de développer son organisme. Les coupures en itinérance et la fin de certains programmes d’aide laissent planer une situation précaire, nécessitant une recherche constante de financement.

Autres mesures

Au-delà des sommes saupoudrées par cette mesure, le ministre Coiteux rappelle que lors du dernier budget, le gouvernement du Québec a annoncé la mise en place de six mesures en matière de prévention de la criminalité. À cet égard, 9M$ seront octroyés au ministère de la Sécurité publique, au cours des trois prochaines années, en vue de soutenir les initiatives des organismes communautaires agissant auprès des jeunes.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *