Société
16:22 30 avril 2016 | mise à jour le: 30 avril 2016 à 16:22 temps de lecture: 1 minutes

La santé mentale, trop souvent négligée

SANTÉ. Andréanne [voir autre article : Prendre en main sa santé mentale] est un bon exemple de la clientèle cible que l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM), filiale de Québec, cherche à rejoindre – des gens qui vont bien, mais qui se soucient de leur santé mentale. À l’occasion de la Semaine nationale de la santé mentale (2 au 8 mai), sa directrice, Monique Boniewski, reprend son bâton de pèlerin pour porter un message qui tarde à être assimilé par la population: «La santé mentale, c’est comme la santé physique, il faut s’en occuper.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *