Société
13:18 17 avril 2016 | mise à jour le: 17 avril 2016 à 13:18 temps de lecture: 2 minutes

Un zoo ambulant à Québec

SALON. En fin de semaine, le centre commercial Place Fleur-de-Lys accueille la cinquième édition du Salon des animaux de Québec. Au rendez-vous, plus d’un millier de spécimens qui sauront plaire aux amoureux des bêtes.

Alors que la météo printanière nous invitait à mettre le nez dehors, samedi, ils étaient nombreux à passer les portes du centre commercial pour aller à la rencontre des animaux. Reptiles, oiseaux, petits et gros mammifères…: «On a une grande diversité d’espèces, pour piquer la curiosité des gens», fait valoir le promoteur, Johnny Doré, qui peut compter sur la participation de quelque 200 exposants.

D’une édition à l’autre, la variété devient ainsi le mot d’ordre pour maintenir l’intérêt des habitués. Si, l’an dernier, tigre de Sibérie et kangourou avaient volé la vedette, au tour du buffle d’Asie et aux renards d’épater la galerie. Quoique le mur d’insectes dans l’allée centrale ne passe pas non plus inaperçu, et alpaga et poney nain ne risquent pas de mourir de faim avec toutes les mains remplies de graines qui se tendent par-dessus l’enclos.

Si l’exotisme se fait somme toute timide avec, notamment, la présence de chats et de chiens, le salon ne mise pas moins sur les espèces peu communes. «J’ai un faible pour les races qui sortent de l’ordinaire», dira Johnny Doré en mentionnant, entre autres, les esquimaux canadiens.

Rendre cette rareté et cette diversité accessibles au public: voilà l’objectif que vise le promoteur avec un tel événement gratuit. Celui-ci prend fin aujourd’hui à 17h, avant de se transporter du côté de Chicoutimi la fin de semaine prochaine.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *