Société
19:35 28 août 2016 | mise à jour le: 28 août 2016 à 19:35 temps de lecture: 2 minutes

Succès de l’expérience estivale du SPOT Saint-Sauveur

SOCIÉTÉ. La deuxième saison estivale ainsi que les festivités du SPOT (Sympatique place ouverte à tous) ont pris fin, samedi soir, avec la prestation en plein air de la chanteuse Marie-Pier Arthur. Après des semaines d’effervescence, le site éphémère situé au cœur du quartier Saint-Sauveur a cessé ses activités d’animation.

Orchestrée alors que l’achalandage était maximal, la clôture officielle du SPOT a coïncidé avec la 25e édition de Saint-Sauveur en fête. Pour l’occasion, toute la rue Saint-Vallier réservée aux piétons était animée.

Responsable du SPOT, le groupe d’étudiants de l’École d’architecture de l’Université Laval dressait un bilan positif au terme de ce second projet estival. Après Saint-Roch, c’était au tour de Saint-Sauveur de bénéficier de leur intervention. Et, contrairement aux appréhensions initiales, en raison de l’occupation d’un rare stationnement dans le secteur, l’expérience urbaine aura permis d’attirer davantage de visiteurs dans les commerces avoisinants.

Pour l’instant, impossible de confirmer l’aménagement d’un nouveau SPOT l’été prochain. L’initiative dépendra de l’intérêt manifesté en 2017 par un nouveau groupe de finissants en architecture.

Réappropriation urbaine

Le SPOT vise la réappropriation et la revalorisation d’un site urbain délaissé, par l’aménagement d’une place publique éphémère, destinée aux citoyens de Québec. Ces derniers profitent d’une plateforme de diffusion culturelle et communautaire, supportée par des installations architecturales conçues et construites par des étudiants de l’École d’architecture de l’Université Laval et des architectes professionnels.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *