Société
21:04 13 janvier 2016 | mise à jour le: 13 janvier 2016 à 21:04 temps de lecture: 3 minutes

Densification: des citoyens dénoncent les lacunes de la réglementation

URBANISME. À la lumière de l’évaluation de l’application du règlement 2220 de la Ville de Québec qu’il a menée à l’automne, le Comité pour la densification respectueuse (CDR) persiste et signe: une bonification de la réglementation s’impose pour favoriser une meilleure intégration des projets de densification résidentielle. Bilan détaillé à l’appui, le regroupement citoyen revient ainsi à la charge avec des recommandations pour pallier les lacunes observées.

Dans la foulée de l’évaluation de maisons récentes qui avait fait l’objet d’un premier rapport en septembre, le CDR s’est concentré cette fois sur les résidences qui ont été construites en vertu du nouveau règlement adopté en juillet dernier pour encadrer les projets de densification. Constat général du comité: sur 28 habitations, 11 (39%) n’obtiennent pas la note de passage en matière d’intégration par rapport aux maisons voisines.

Pour le CDR, c’est là la preuve que la réglementation demeure insuffisante pour amener les promoteurs à assurer l’harmonie entre l’ancien et le nouveau bâti. Aux gabarits plus imposants et aux dégagements latéraux plus serrés déjà relevés dans le cas des maisons récentes, les nouvelles constructions se distingueraient en outre par une végétation quasi inexistante, une superficie de stationnement abondante et l’absence de continuité dans certains éléments architecturaux de façade.

Pistes de solution

«La Ville ne peut sous-traiter plus longtemps ses responsabilités aux promoteurs en matière d’urbanisme et de densification», a déclaré le porte-parole, Michel Fournier, au moment du dévoilement des résultats. Pour l’occasion, il était accompagné d’une vingtaine de citoyens, tous quartiers confondus, dont la présence témoignait aussi bien de leur appui que de leurs préoccupations à l’égard de la densification.

Ces préoccupations conduisent ainsi le CDR à réitérer les pistes de solution déjà soumises à la Ville de Québec. À court terme, le comité en appelle d’abord à la réalisation d’un portrait approfondi des besoins des futurs résidents de projets de densification dans les quartiers construits. À moyen terme, il souhaite l’ajout de balises au règlement 2220 pour un meilleur encadrement. Enfin, il propose une charte de la densification respectueuse qui pourrait trouver à s’intégrer au schéma d’aménagement et de développement qui doit être adopté en juin.

Pour une densification respectueuse

Si le CDR est en faveur de la densification, a tenu à préciser Michel Fournier, il aspire en somme à une vision de développement structuré susceptible de remporter un plus grand consensus. «On est capable de faire mieux. Commençons rapidement mais ensuite, prenons le temps de bien le faire», appelle-t-il de ses vœux.

Charte de la densification respectueuse

Elle contient une quinzaine de principaux généraux et de principes relatifs à l’environnement bâti, l’environnement naturel et l’environnement social, dont l’application assurerait une intégration harmonieuse des projets de densification résidentielle et, ce faisant, une plus grande acceptabilité sociale.

Pour plus d’info: densificationrespectueuse.weebly.com

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *