Société
13:15 20 août 2017 | mise à jour le: 20 août 2017 à 13:15 temps de lecture: 2 minutes

Dernière journée du Festival celtique de Québec

SORTIES. Encore dimanche, le Festival celtique de Québec étale sa culture et ses épreuves sportives sur son site principal du Domaine de Maizerets. Les visiteurs ont droit à une immersion dans les spécificités écossaises et irlandaises parfois millénaires.

Le lancer du poids aux Highland Games.

(Photo gracieuseté)

Samedi, le Festival a fait place à la compétition d’hommes forts dans le cadre des Highland Games volet professionnel. L’événement rassemblait notamment cinq compétiteurs du circuit international, qui se disputaient le titre de champion. Ces hommes ont ébloui la foule par leurs prouesses lors des quatre épreuves officielles, soit le lancer de la pierre de 17lb, le lancer du poids de 56lb, le lancer du poteau de 120lb et le lancer en hauteur du poids de 56lb.

Le lancer de la pierre aux Highland Games.

(Photo gracieuseté)

Un volet amateur de cette même compétition animera le Domaine Maizerets à compter de midi. Des ateliers de formation ($) sont offerts au préalable le matin, dès 10h. Une compétition amicale sera ensuite tenue en après-midi parmi ceux et celles qui se qualifieront lors des ateliers. Inscriptions requises.

D’autres activités sont aussi au programme de la journée, dont des spectacles de musique celtique, des ateliers culinaires et mythologiques, des kiosques d’artisan et des démonstrations de sports typiques. Parmi ceux-ci, on retrouve du football gaélique, intégrant l’agilité et la vitesse du soccer, l’habileté du basket-ball et du volley-ball, ainsi que l’impact du rugby, mais sans placage ni tacle. Il y aura aussi du hurling, un sport possédant des racines préhistoriques qui se joue depuis 3000 ans et s’apparente à lacrosse et au hockey sur gazon.

Une occasion propice au divertissement, tout en découvrant les bases de la culture celtique.

Pour plus d’information : www.festivalceltique.com

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *