Société
20:57 27 janvier 2015 | mise à jour le: 27 janvier 2015 à 20:57 temps de lecture: 2 minutes

Déménagement de L’Hôtel-Dieu de Québec: «pas de stress», répond Régis Labeaume

SANTÉ. Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a confié au Soleil qu’il comptait mettre un terme aux activités cliniques de L’Hôtel-Dieu de Québec au lendemain du déménagement vers l’Enfant-Jésus. «Je n’ai pas beaucoup de stress pour l’instant», a réagi le maire à cette nouvelle, dont il estime la réalisation dans plusieurs années.

«On en a pour des années avant qu’il [le ministre] décide. […] Quand il y aura des changements et qu’ils seront certains [au gouvernement] de ce qu’ils vont faire, on avisera et on s’assurera qu’il y aura le nombre d’individus nécessaires pour faire vivre le Vieux-Québec», a commenté Régis Labeaume en marge d’un événement public à l’hôtel de ville, mardi matin.

Pour l’heure, il s’est dit «heureux» avec les quelque 2000 personnes qui travaillent actuellement dans le Vieux-Québec et qui le font vivre. Si cette santé économique en venait à être menacée par, notamment, le déménagement des activités cliniques de L’Hôtel-Dieu, il prendrait les mesures qui s’imposent pour protéger le secteur.

«La priorité, et c’est vraiment là-dessus que je travaille avec le ministre, c’est de faire en sorte qu’il libère les terrains et les bâtiments [avoisinants] pour qu’on puisse bâtir du logis pour 500 nouvelles personnes à Québec. La priorité, c’est vraiment ça, parce que le reste, on est sur le moyen et le long terme», a insisté Régis Labeaume.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *