Société
15:57 19 octobre 2014 | mise à jour le: 19 octobre 2014 à 15:57 temps de lecture: 2 minutes

Découvrir le Port de Québec… et sa «face cachée»

VISITE. Le Port de Québec invite la population à découvrir ses installations dimanche dans le cadre de sa journée «Portes ouvertes», l’occasion pour certains résidents de rappeler leur inquiétude face aux émissions de nickel.

Les gens peuvent prendre part à des visites guidées gratuites du port à bord de l’AML Louis Jolliet, en autobus pour visiter le secteur portuaire de Beauport et un dôme du terminal de granules de bois et assister à une démonstration d’un remorqueur du Groupe Océan. Une Place de la famille avec jeux gonflables et maquillage est également accessible. Un spectacle du groupe Les Respectables viendra conclure ces portes ouvertes qui prennent fin à 17h.

Un groupe de citoyens est rassemblé depuis 9h30 au Port de Québec pour rappeler aux autorités portuaires qu’ils sont inquiets pour leur santé et qu’ils réclament davantage de mesure pour empêcher les émissions de poussières de nickel sur la ville, particulièrement dans le secteur de Limoilou. Ils souhaitent sensibiliser la population sur «la face cachée des activités portuaires».

Malgré les mesures prises par le Port pour faire diminuer les émissions, avec notamment des jets d’eau, le député néo-démocrate de Beauport-Limoilou, Raymond Côté, estime que le problème reste entier. «On parle d’un problème de contamination environnementale qui n’est pas réglé. Je l’ai constaté de visu en faisant du porte-à-porte, l’extérieur des maisons était sali par les émissions, les gens vivent dans la poussière au quotidien. […] Plusieurs ont des inquiétudes sur les conséquences sur leur santé», affirme-t-il.

Tout en réclamant davantage d’écoute et de mesures de la part des autorités portuaires, M. Côté exige que le gouvernement fédéral «assume ses responsabilités», estimant qu’il s’en décharge actuellement en laissant les organisations faire de l’autorégulation.

Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *