Société
13:53 10 juin 2014 | mise à jour le: 10 juin 2014 à 13:53 Temps de lecture: 3 minutes

À la découverte du patrimoine religieux de Québec

Pour le deuxième été, la Corporation du patrimoine et du tourisme religieux de Québec organise des visites guidées des églises de la ville. Avec «Les Trésors sacrés de Québec», touristes et pèlerins découvrent l’antre de ces joyaux religieux et architecturaux.

Bien plus qu’une simple visite guidée, «il s’agit du seul circuit en tourisme religieux, qui est disponible en vente individuelle», précise Martina de Vries, directrice au développement et aux opérations de la Corporation du patrimoine et du tourisme religieux de Québec.

À travers un circuit de 2 heures et demie, le visiteur découvrira quatre édifices religieux de Québec. «Les gens connaissent seulement Notre-Dame des Victoires sur la place Royale et Notre-Dame de Québec mais il y a d’autres églises et d’autres chapelles», explique-t-elle.

Des accès exclusifs

Le départ de cette balade, qui réserve des accès exclusifs, se fait de la cathédrale anglicane Holy-Trinity. «On monte au 2e étage pour aller au banc royal. On montre également des parements d’autel de George III et George VI», détaille Martina de Vries.

L’incontournable église Notre-Dame de Québec, qui célèbre son 350e anniversaire cette année, fait partie de ce circuit.

Mené par un guide, le visiteur se rendra ensuite au monastère des Ursulines. «On se rend auprès du tombeau de Marie-de-l’Incarnation. La salle des broderies avec des parements d’autel est le point fort de la visite; les ursulines mettaient 4 heures pour réaliser 1 pouce carré de ces broderies, c’est tellement beau», s’émerveille-t-elle.

Le charme de l’église néogothique de Chalmers- Wesley sera dévoilé. «Cette église est moins connue alors qu’elle est importante dans l’histoire de Québec, notamment pour l’orgue. Il était utilisé pour la rediffusion des concerts durant la Deuxième Guerre mondiale», raconte-t-elle.

Une visite peut toutefois être remplacée par Saint Andrew’s ou la chapelle des Jésuites lors de cérémonie spéciale.

L’an passé, près d’une centaine de personnes ont participé à ce circuit des «Trésors sacrés de Québec». «Cette année, on espère 200 visiteurs», souhaite Martina de Vries.

Et pour Pierre Morin, guide depuis deux ans, ces visites «sont aussi historiques. On ne fait pas de prosélytisme mais des visites d’édifices religieux. Ce qui est important, c’est la transmission du savoir. Il y a des liens qui se sont créés au-delà de la religion. C’est le fondement de notre peuple en tant que Canadien français.», confie celui qui, une fois à la retraite, a suivi un cours d’histoire du Canada à l’Université Laval et un cours de guide touristique.

Cette année, la Corporation s’est associée avec Tours Voir Québec et propose un combo comprenant un tour de ville et la tournée des églises pour un tarif forfaitaire de 43$. Le point de vente est au Centre Infotouriste, situé au 12, rue Sainte-Anne. Tarif pour le circuit des églises : 25$. Les visites ont lieu beau temps, mauvais temps. Les départs se font, les jeudis et les dimanches de juin à septembre, à Holy-Trinity, près de l’enclos de l’âne Aldo; à 13h30 pour une visite en anglais; 14h, en français. Informations et réservations au www.patrimoine-religieux.com.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *