Société
15:43 11 juin 2014 | mise à jour le: 11 juin 2014 à 15:43 temps de lecture: 3 minutes

On composte au Jardin Bardy

ENVIRONNEMENT – Cette année, les déchets des utilisateurs du Jardin Bardy ne seront pas envoyés à l’incinérateur. Pourquoi ? Parce qu’un projet de compostage a récemment vu le jour.

Le conseil d’administration du jardin communautaire situé à Maizerets souhaitait ce site de compostage depuis quelques années et l’annonce en a été faite au cours de l’hiver, grâce à un partenariat entre le Jardin Bardy, le conseil de quartier de Maizerets et l’organisme Craque-Bitume.

Ce projet a toutefois suscité certaines craintes chez les jardiniers : la présence de rongeurs et la répartition du compost. «Pour ce qui est des rongeurs, on installe un grillage vissé sur les parois du bac de recyclage. Cela fait une barrière physique. Pour le partage du compost, c’est un jardin communautaire et il sera redistribué à tous les membres», rassure Louis Guillemette, de Craque-Bitume, qui chapeaute ce projet.

Déchets de la terre et de la table

Pour l’instant un bac de compostage a été mis en place, le deuxième est en cours de construction. Tous les jardiniers sont ainsi appelés à déposer non seulement les mauvaises herbes mais aussi les déchets de table.

«Plus il y aura de déchets, plus la quantité de compost sera importante», précise-t-il. Et pour accélérer cette production, Craque-Bitume cultive de l’ortie. «On craint que le compost ne soit pas assez riche en azote, surtout si les utilisateurs n’apportent pas les déchets de table, poursuit Louis Guillemette. Si on passe de 0 à 75 % de végétaux compostés, on sera heureux. Pour l’instant, les jardiniers prennent la peine de trier leurs déchets, c’est une belle ouverture.»

Pour les jardiniers, cet espace de compostage, installé à l’intérieur du jardin situé au 2380, avenue Monseigneur-Gosselin, était attendu. «Ce projet de compostage est une excellente idée. Avec un jardin, ça va de soi d’avoir du compost. D’ailleurs, on avait commencé avec un petit bac sur notre terrain. C’est sûr que l’on va utiliser les bacs communautaires et ajouter les déchets de la maison, surtout que nous sommes végétariens», confie Joséphine Henault.

L’été prochain, Craque-Bitume espère remettre un sac de 30 litres de compost à chacun des membres du Jardin. «Pour cette année, ce n’est pas réaliste car les matières ne seront pas prêtes. Mais plus il y aura de monde à composter et à amener les déchets de table, plus il y aura de matière et plus le compost se fera rapidement», souligne Louis Guillemette.

Que mettre dans le compost ?

Les déchets de table

Les mauvaises herbes sans graine et sans terre

Les feuilles

Les fleurs fanées

 

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *