Société
18:43 18 septembre 2014 | mise à jour le: 18 septembre 2014 à 18:43 temps de lecture: 2 minutes

Jeunes designers urbains d’un jour

PROJET. Dans le cadre du programme «À pied, à vélo, ville active» et de la Semaine des transports collectifs et actifs, les élèves de l’école primaire Dominique-Savio se sont transformés en designers urbains d’un jour, le temps de réinventer une zone scolaire en fonction de leurs besoins.

Avec l’aide des designers urbains de Groupe A/Annexe U et des urbanistes d’Accès transports viables (ATV) et de Vivre en ville, les élèves ont d’abord été invités à réaliser un plan de réaménagement réaliste d’une portion de la rue de la Trinité. Circulation à sens unique, jardins et aire de jeux ont notamment fait partie des réponses données par les enfants pour en arriver à une rue à leur goût. Tout un ensemble d’outils – craie, peinture, cônes, tapis… – étaient ensuite mis à leur disposition pour concrétiser le plan.

«C’est la première initiative de la sorte, mais on a toujours la préoccupation d’impliquer les jeunes dans nos projets», explique Étienne Grandmont, directeur général chez ATV. En l’occurrence, l’école Dominique-Savio, dans le quartier Maizerets, a été ciblée pour donner suite au plan de déplacement réalisé par ATV en 2012, dans lequel étaient formulées des recommandations pour améliorer la sécurité aux abords de l’école.

Il faut dire que, à 75%, le taux d’élèves qui marchent pour se rendre en classe y est très élevé, signale Valérie Marcon, chargée de projets chez ATV. L’activité, ainsi que les autres réalisées dans le cadre du programme «À pied, à vélo, ville active» depuis 2006, a ainsi valeur de sensibilisation à cette réalité du quartier où la prudence est particulièrement de mise.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *