Société
18:04 10 septembre 2013 | mise à jour le: 10 septembre 2013 à 18:04 temps de lecture: 2 minutes

Le «menu du sportif» fait son entrée dans la restauration à Québec

Le restaurant Spag&tini s’associe à Andréanne Martin, diététiste-nutritionniste, et Gino Brousseau, entraîneur adjoint du volleyball Rouge et Or et ancien athlète olympique, pour lancer un menu adapté aux besoins nutritionnels spécifiques des jeunes sportifs.

Gino Brousseau le confirme: il n’est pas facile, pour les athlètes sur la route ou en compétition dans une ville, de bien s’alimenter; ils se rabattent souvent sur la restauration rapide, faute de trouver mieux. Connaissant l’influence directe de l’alimentation dans les performances sportives, il voit donc d’un bon œil l’initiative du restaurant Spag&tini, qui propose dès l’automne deux menus élaborés par Andréanne Martin, l’un d’avant-match optimisant les rendements des jeunes, l’autre d’après-match axé sur la récupération après l’effort physique.

Dans un premier temps, ce «menu du sportif», à prix abordable, ne sera offert que sur réservation pour les groupes d’au moins 10 personnes, question d’évaluer la réponse de la clientèle. Caroline Bergeron, copropriétaire, souhaite néanmoins l’intégrer éventuellement à la carte pour le grand public.

Elle ne s’inquiète pas par ailleurs du fait que le restaurant, situé dans le Petit-Champlain, ne compte pas nécessairement d’installations sportives à proximité. D’une part, elle espère que le concept sera copié par d’autres restaurateurs. D’autre part, la situation géographique de l’établissement dans les quartiers historiques permettra aux athlètes de se faire touristes entre deux compétitions. Du reste, le restaurant accordera également une ristourne de 10 % aux équipes qui fréquenteront le restaurant.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *