Actualités
00:00 1 novembre 2018

Gamer pendant 24h au profit des enfants malades

ENGAGEMENT. Les 28 étudiants qui forment la cohorte 10 du programme en conception de jeux vidéo du Cégep Limoilou participeront le 3 novembre prochain à un marathon de 24h de jeux vidéo au profit des enfants malades.

C’est dans le local de cours de la cohorte qu’a lieu le marathon.

(Photo Métro Média – Perrine Gruson)

Les élèves qui étudient en attestation d’études collégiales en conception de jeux vidéo sont des passionnés.

La conception de jeux vidéo est un programme exigeant, selon les organisateurs. Cela implique de prendre un scénario et de le conceptualiser. «On conçoit tout. Ça prend de la créativité afin de concrétiser les idées. On teste tout ça après, cela s’appelle du prototypage», explique Jérémie Lemelin, l’un des deux organisateurs principaux.

«Oui, il faut aimer les jeux vidéos, mais surtout le concept en arrière d’un jeu vidéo. On n’est vraiment pas obligé d’être un gamer, souligne son acolyte.

Selon les deux organisateurs, le travail s’apparente à celui d’un réalisateur de film.

Les participants ont trouvé naturel d’unir leur passion du jeu vidéo pour une bonne cause.

(Photo gracieuseté)

Très impliqués

«Extra-life est un marathon très connu dans l’industrie [du jeu vidéo]», expliquent Frédérick Sundström et Jérémie Lemelin. La plupart des participants concourent de façon individuelle ou associés à l’équipe d’une entreprise de l’industrie. À la connaissance des organisateurs, ils sont les premiers à y participer en tant qu’équipe étudiante. «Nous, on a voulu unir nos forces pour avoir plus de visibilité», explique Frédérick Sundström.

La préparation du marathon leur a demandé beaucoup d’organisation. En plus du matériel nécessaire (caméra vidéo, ordinateurs, consoles, cartes graphiques, micro, certains logiciels spécialisés, le tout en double en prévision de problèmes de fonctionnement), le travail de marketing et de communications exige un important investissement. «Nous voulons que ça prenne le plus d’ampleur possible», indique Frédéric Lemelin.

L’équipe étudiante s’est fixé un objectif de 1500$ à atteindre lors du marathon, mais quel que soit le montant final récolté, il ira directement à Opération enfants soleil.

Les participants feront tirer des jeux à ceux qui les appuient, puisqu’ils ont bénéficié de plusieurs commanditaires de l’industrie du jeu vidéo.

Lors du marathon, les étudiants vont se relayer pendant deux jours avec des rotations aux trois heures. Ce sont eux qui ont sélectionné les jeux. Évidemment, comme le montant amassé sera pour les enfants malades, les jeux gore ou violents ont été proscrits. «C’était une question de gros bon sens», a fait savoir M. Sundström.

Le marathon aura lieu majoritairement dans les locaux du Cégep Limoilou et chez l’un des étudiants quand le Cégep sera fermé. Il sera disponible en direct sur la plateforme Twitch.

En joignant l’utile à l’agréable, les étudiants souhaitent que le plus de monde possible les soutiennent. «On espère qu’il y aura des gens intéressés à nous regarder, à donner ou les deux», explique Jérémie Lemelin.

«On est vraiment fier, on veut montrer que nous aussi les jeunes, on est capable de s’impliquer dans une cause», conclut M. Sundström.

Les fonds pourront être remis jusqu’au 31 décembre à www.extra-life.org

Perrine Gruson


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette