Le Quebec Express
13:25 27 juillet 2021 | mise à jour le: 30 juillet 2021 à 09:29 Temps de lecture: 2 minutes

Surprendre les visiteurs près de Lauberivière

Surprendre les visiteurs près de Lauberivière
Photo: /Photo gracieusetéPour connaître toutes les activités offertes dans le cadre de Québec animée, les citoyens peuvent consulter le ville.quebec.qc.ca/villeanimee.

La Ville de Québec a dévoilé trois projets culturels dans le cadre de Québec animée, on se donne un air d’été! pour dynamiser l’ancien bâtiment de Lauberivière, le secteur de l’Îlot des Palais et celui du bassin Louise pendant l’été.

D’abord, interpellé par l’aspect du bâtiment de Lauberivière, placardé depuis le déménagement de l’organisme dans la rue du Pont, l’artiste Olivier Moisan-Dufour a eu l’idée d’y réaliser une murale intitulée, Choix de couleurs. Avec cette œuvre, il utilisera comme matériau de base les nombreux panneaux de bois qui placardent les fenêtres de l’ancien bâtiment de Lauberivière. Il vise à transposer sa démarche artistique sur ce support afin de redonner lustre et attrait au bâtiment.

Ensuite, avec le projet Jardin no 1 – attirer le vivant, le Théâtre Rude Ingénierie veut explorer l’impact de réintroduire la nature sauvage au cœur du béton en cohérence avec les stratégies de développement durable préconisées par la Ville. Le parc de l’Îlot des Palais deviendra le terrain de recherche pour un premier laboratoire. L’objectif est d’amplifier le site par une habitation botanique et artistique pour faire de cet endroit un laboratoire vivant et un aménagement horticole avec des plantations en bacs d’arbustes fruitiers, de plantes grimpantes pour attirer les insectes, les oiseaux et les papillons.

Finalement, avec Les surprises de Louise, les Urbainculteurs proposent d’animer les jardins du bassin Louise par de courts spectacles impromptus de musique acoustique pour surprendre les visiteurs. En confiant au Théâtre Rude Ingénierie la direction artistique de ces prestations musicales, les organisateurs veulent ajouter une dimension sensorielle à l’espace jardin. À raison de deux prestations de 15 minutes par jour pendant 10 jours réparties pendant l’été, les Urbainculteurs souhaitent créer une douce expérience de visite tant pour les familles en pique-nique que pour les visiteurs qui auraient choisi les jardins pour passer la nuit.

«Ces trois projets culturels ont en commun de vouloir surprendre et charmer les marcheurs qui visiteront le quartier pendant l’été», a mentionné Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture et des événements culturels.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *