Le Quebec Express
16:53 11 juin 2021 | mise à jour le: 12 juin 2021 à 09:02 temps de lecture: 4 minutes

Picasso Figures: réflexion sur la représentation de la femme

Picasso Figures: réflexion sur la représentation de la femme
Cette exposition du Musée national des beaux-arts du Québec pousse les visiteurs à réfléchir sur la perception de la femme dans le monde actuel. /Photo Métro Média - Vincent Desbiens

PEINTURE. Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) présente l’exposition Picasso Figures du 12 juin au 12 septembre 2021. En plus d’être le résultat d’un talent fou et d’un grand génie créatif, le travail de Pablo Picasso fera réfléchir les visiteurs sur différents enjeux d’actualités.

Il s’agit de la deuxième présence des œuvres de l’artiste espagnol au MNBAQ, une première en 15 ans. «Nous sommes très fiers d’avoir obtenu cette exposition, surtout que c’est une exclusivité au Canada», se réjouit la directrice des collections et des expositions, Annie Gauthier. Après un passage par le First Art Museum de Nashville, les 76 pièces de la collection du Musée national Picasso-Paris sont dans la Capitale-Nationale pour un deuxième et dernier arrêt en Amérique du Nord.

La représentation de la femme est au cœur de la visite. Sur les murs des différentes salles du parcours, on retrouve beaucoup de portraits, la plupart des figures féminines. «Tout au long de sa carrière, Picasso s’est amusé à déconstruire le corps humain, à le plier à sa volonté», explique le chargé de recherche au Musée national Picasso-Paris François Dareau.

D’après lui, il est impossible de présenter Pablo Picasso en 2021 sans parler de sa misogynie.  Les organisateurs ont voulu rendre hommage aux cinq femmes de sa vie, qui ont eu à composer avec cet homme difficile et passionné. «En regardant l’œuvre de Picasso, il est parfois de circonstance de se demander si les femmes qu’il illustre dans ses peintures ont donné leur consentement pour apparaître déformées, exposant la plupart du temps leurs attributs sexuels au premier plan», constate la cheffe du service de médiation du musée, Marie-Hélène Audet.

Questionner

C’est dans cette optique que Picasso Figures a été réfléchie. Tout au long de la visite, on retrouve sur les murs des citations issues d’un groupe de discussion sur le thème de la diversité corporelle. Ces phrases qui poussent à la réflexion sur l’œuvre du maître incontesté du modernisme, servent également d’introduction au complément d’exposition Ouvrir le dialogue, qui clôt l’expérience avec un hommage à tous les types de corps.

Le groupe de discussion composé de l’auteur et journaliste Mickaël Bergeron, des cofondatrices de The Womanhood project, Sara Hini et Cassandra Cacheiro, a réalisé un audioguide qui permet aux visiteurs d’en apprendre davantage sur l’œuvre de Picasso, tout en ouvrant le dialogue sur la relation entre l’artiste et ses muses, la représentation des corps non genrés et la notion de la beauté intérieure.

Célébrer la diversité

Le parcours se termine avec l’exposition complémentaire Ouvrir le dialogue qui met en vedette les œuvres de différents artistes originaires du Québec, de l’Ontario et des États-Unis. Plusieurs médiums sont utilisés pour illustrer l’importance de la représentation du corps humain sous toutes ses formes. On y trouve entre autres de la peinture, de la sculpture, du tricot au crochet et de la photographie.

Parmi ces œuvres qui émeuvent ou qui font réfléchir, les cofondatrices de The Womanhood project exposent une infime partie de leur travail sous forme de courts portraits de femmes qui montrent fièrement leur corps, même si elles ne rentrent pas nécessairement dans les standards de beauté classiques imposés par la société.

«Nous voulons projeter une image réaliste de ce que c’est que d’être une femme québécoise en 2021. On a choisi des portraits de femmes qui ont traversé des difficultés personnelles en lien avec l’acceptation de leur corps, pour démontrer que la beauté a un sens bien plus large que celui qu’on lui prête.»

-Sara Hini

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *