Actualités
14:58 23 mars 2021 | mise à jour le: 23 mars 2021 à 15:00 temps de lecture: 2 minutes

Fin du bras de fer entre le promoteur Lessard et la Ville

Fin du bras de fer entre le promoteur Lessard et la Ville
Rasée en 2019, le site de l’ancienne église Saint-Cœur-de-Marie est toujours en attente d’un projet immobilier. /Photo Métro Média – Archives

LITIGE. Les poursuites intentées par le propriétaire du terrain de l’ancienne église Saint-Cœur-de-Marie sur la Grande Allée sont abandonnées. La société 9222-9293 Québec inc., représentée par Louis Lessard, s’est désistée des recours intentés contre la Ville de Québec. L’information vient de tomber alors qu’un procès de deux semaines s’était ouvert le 15 mars devant la Cour supérieure.

Le promoteur avait soumis en vain plusieurs projet de conversion du lieu de culte en tour à condos. /Esquisse gracieuseté – Archives

«Bien que la médiatisation de ce dossier a causé du tort à la réputation de la Ville, ainsi que de ses élus et fonctionnaires, nous sommes satisfaits de ce dénouement. Cela permettra de tourner la page sur cet épisode navrant, commente le maire de Québec, Régis Labeaume dans un communiqué.

Rappelons que dans ce dossier, une poursuite avait été déposée en 2017 pour réclamer à la Ville les profits d’un projet non conforme à la réglementation d’urbanisme. Une seconde poursuite avait été signifiée à la Ville en janvier 2020 pour lui réclamer les coûts de démolition de l’église réalisée en 2019.

Pour l’instant, on ne sait toujours pas ce qu’il adviendra du terrain resté vacant, à l’angle de la rue Senezergues et de la Grande Allée.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *