Culture
13:21 14 mars 2021 | mise à jour le: 14 mars 2021 à 11:14 temps de lecture: 4 minutes

Promouvoir la sculpture, une caricature à la fois

Promouvoir la sculpture, une caricature à la fois
Sculpture du président sortant des États-Unis, Donald Trump, en cours de réalisation. /Photo gracieuseté

LIVRE. Le sculpteur Gilles Matte publie l’ouvrage Apprendre à sculpter une tête de caricature. Il s’agit du premier manuel pour apprendre à sculpter des caricatures sur bois, en français, au Canada.

Gilles Matte a confectionné plus de 900 sculptures sur bois depuis 15 ans. Il compte parmi les rares sculpteurs au Canada à vouer son art aux caricatures.

«Je connais trois sculpteurs de caricatures au Québec et je les ai rencontrés aux États-Unis, dans le cadre d’une formation donnée par l’association Caricature Carvers of America. J’ai l’impression que les caricatures sont plus importantes dans la culture américaine. Je ne sais pas si c’est parce qu’ils ont plus le sens de l’humour, mais on n’a pas ce genre d’organisation là ici».

Pour recevoir des formations sur l’art de la sculpture de caricatures, le résident de Limoilou n’a eu d’autres choix que de visiter nos voisins du sud, tant sa spécialisation n’est pas répandue au Québec. C’est en rencontrant des

Parmi les réalisations originales de Gilles Matte, on retrouve cette sculpture réalisée pour la Fédération du saumon de l’Atlantique. /Photo gracieuseté

sculpteurs de renommée qu’il a été encouragé à participer à des compétitions internationales, à partir de 2013. Certaines de ses caricatures se retrouvent aujourd’hui aux quatre coins du globe (Alaska, Ontario, États-Unis, Angleterre et en Asie).

Passion à temps plein

Depuis quelques années, l’homme âgé de 69 ans sculpte à temps plein pour satisfaire les demandes de ses clients. Il réalise des portraits caricaturés à partir de photographies ou invente des personnages loufoques, toujours sur du bois de tilleul.

«Ce que j’aime le plus, c’est voir les gens sourire en voyant mes sculptures. À ce moment-là, je me dis que j’ai atteint mon but», affirme le président du Club de Sculpture sur Bois de Québec. Plusieurs des sculptures de caricatures de Gilles Matte sont exposées dans des galeries d’art de Québec et à l’Île d’Orléans.

Parmi les œuvres les plus populaires du sculpteur, celle de Jean-Pierre Ferland, de la Fédération québécoise pour le saumon atlantique (FQSA) et celle d’une sorcière ont été primées.

Le livre Apprendre à sculpter une tête de caricature est le premier livre d’une série de quatre ouvrages sur la sculpture de caricatures sur bois. /Photo gracieuseté

Découverte d’un loisir

Bien qu’il sculpte depuis 2004, Gilles Matte est un jeune artiste. À l’âge de 54 ans, alors qu’il était conseiller en planification stratégique à la Ville de Québec, il recherchait un nouveau loisir pour occuper ses temps libres.

«La sculpture de caricatures sur bois est arrivée sur le tard, mais quel bonheur, quelle découverte ça a été! C’est comme si j’avais commencé une nouvelle vie», explique-t-il. Et pourquoi les caricatures précisément? «Parce que c’est ludique, c’est plaisant à l’œil. Je ris souvent en sculptant. Avec la COVID-19 en plus, ça fait vraiment du bien», répond le retraité.

C’est dans le but de faire connaître la sculpture de caricatures et de partager sa passion que Gilles Matte présente un manuel détaillant, étape par étape, la sculpture d’un personnage, des premiers coups de gouges, à la peinture. Ce premier livre, destiné aux débutants, sera suivi de trois autres ouvrages sur le même thème.

«Je ris souvent en sculptant. Avec la COVID-19 en plus, ça fait vraiment du bien.» – Gilles Matte

L’ouvrage Apprendre à sculpter une tête de caricature de Gilles de Matte est disponible en version imprimée via le site web de l’artiste https://gild18.wixsite.com/gilles-matte, ou sur commande, dans les librairies.

Québec Hebdo – Collaboration Magalie Masson

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *