Le Quebec Express
14:24 4 janvier 2021 | mise à jour le: 23 décembre 2020 à 14:50 Temps de lecture: 4 minutes

Les moments marquants de 2020 2/3

Les moments marquants de 2020 2/3
Photo: Kobusinski Leszek www.fotografs/Photo 123 RF

Rétrospective. En ce début de nouvelle année, le Québec Express vous propose de revenir sur les moments marquants de l’année. Revivez les coups de cœur ou vibrez de nouveau à la lecture des événements qui ont frappé fort l’arrondissement.

Mai

Tourisme local

L’industrie touristique, touchée de plein fouet par la pandémie de Covid-19, compte sur le tourisme local, voire interrégional, pour montrer les attraits de la région à une clientèle bien moins diversifiée et nombreuse qu’à l’habitude pour l’été. Le directeur de l’Office de tourisme de Québec, Benoit Pigeon, invite les gens d’ici à redécouvrir leur région.

Québec, une nouvelle destination touristique pour les gens d’ici. /Photo Métro Média – Archives

Juin

Des prestations musicales extérieures

Les élèves de l’école de comédie musicale Muzikâl ne peuvent pas aller à leurs cours depuis l’arrivée de la pandémie, mais la direction de l’école du secteur Saint-Sacrement a trouvé une façon de maintenir leur intérêt. Comment? En proposant une tournée de courtes prestations vocales dans des résidences pour aînés jusqu’à la fin juin. Les concerts, d’une durée de 45 minutes et diffusés en direct sur les réseaux sociaux permettent à quatre étudiants ou chanteurs invités de se produire devant un public qui a grand besoin de se changer les idées.

Aller faire du bien aux oreilles des aînés, telle a été la mission des élèves de l’école Muzikâl. /Photo Métro Média – Archives

Juillet

Les visites reprennent au Musée de la civilisation

Les touristes locaux qui ont pu prendre une bouffée de culture au Musée de la civilisation dès le 20 juin ont droit à une expérience qui ne ressemble pas aux visites traditionnelles. Attente à l’extérieur, stations de gel hydroalcoolique fréquentes, marquage au sol pour la distanciation sociale font partie du menu. Le nouveau parcours doit être respecté à la lettre, mais personne ne se marche sur les pieds cet été pour contempler les artefacts et différentes expositions.

Les visites ont repris, distanciées et aseptisées. /Photo Métro Média – Archives

Une première rue partagée dans Saint-Sauveur

Les piétons et cyclistes passant par la rue Raoul-Jobin dans Saint-Sauveur n’ont plus à aller sur le trottoir pour les uns ni à se tasser pour les autres. La rue vient en effet de devenir officiellement partagée, ce qui signifie que les transports actifs y ont priorité et que les voitures peuvent y circuler, mais pas à plus de 20 km/h.

Pour le moment, une signalisation aux normes du ministère des Transports a été installée sur une portion de la rue, entre les rues de l’Aqueduc et Carillon, mais sa visibilité n’est pas évidente. Éventuellement, du marquage au sol ou un panneau davantage reconnaissable sera installé, si les partenaires de la signalisation sont au rendez-vous, a fait savoir la conseillère municipale Marie-Josée Savard.

Les voitures ne peuvent circuler à plus de 20 km/h dans cette nouvelle rue partagée. /Photo Métro Média – Archives

Portefeuille mobile pour achat local

Wyse Wallet, application et plateforme qui permet aux commerçants d’obtenir de la visibilité et aux clients de payer sans contact avec des remises à chaque achat, est en élaboration depuis 2018 et a été lancée le 6 juillet. Le but? Faciliter le paiement sans contact, mais surtout, encourager le commerce local en offrant des remises conséquentes qu’on peut dépenser lors d’une prochaine transaction chez les commerçants de proximité.

Fondée par Geneviève Simard et son frère Mickaël avec leurs neuf associés actionnaires dans le projet, la technologie d’incitatif à l’achat local consiste à payer ses emplettes chez les commerçants de chez nous qui y sont représentés à l’aide de l’application.

Mickaël Simard montre l’application, disponible chez de nombreux commerçants. /Photo Métro Média – Archives

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *