Actualites
14:45 30 septembre 2020 | mise à jour le: 2 octobre 2020 à 09:51 temps de lecture: 4 minutes

Une cour d’école jonchée de déchets

Une cour d’école jonchée de déchets
Photo: (Photo prise sur le groupe Facebook Faubourg Saint-Jean-Baptiste):

POUBELLES. Une photo de la cour flambant neuve de l’école primaire Saint-Jean-Baptiste diffusée sur un groupe de citoyens a fait état de nombreux déchets comme des caisses de bières et autres détritus jonchant les lieux. Ceux-ci ont été laissés là par des individus qui y auraient passé la soirée.

Certains commentaires de citoyens semblent établir un parallèle entre la fermeture hâtive des bars [lorsqu’ils étaient encore ouverts la semaine passée] et la présence de jeunes dans la cour qui y auraient festoyé. Difficile cependant pour les autorités de faire un lien puisqu’aucune intervention sur les lieux n’a été effectuée. Bien qu’au moins une personne ait déposé un formulaire de plainte auprès de la police, le 911 n’a pas été contacté et le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a confirmé ne pas avoir reçu d’appels pour intervenir. «Si des individus contreviennent aux règlements, s’ils font du bruit, il faut appeler la police», rappelle Pierre Poirier, du SPVQ.

Le Centre de services scolaire de la Capitale dont dépend l’école Saint-Jean-Baptiste a effectivement eu vent du problème. «En effet, il peut arriver que des bouteilles et autres détritus soient laissés dans la cour de l’école. Cela a été le cas en fin de semaine. Lundi, la direction de l’école a fait la demande qu’il y ait une surveillance accrue des policiers dans le secteur. La demande est donc en cours de traitement. Lorsque ces situations surviennent, le personnel de l’école ou de la Ville s’occupe de ramasser les objets laissés sur le terrain de l’école», rapporte Véronique Gingras, conseillère en communications pour le Centre de services scolaire de la Capitale.

La Ville de Québec confirme que des travaux de réfection de la cour d’école ont eu lieu au cours de l’été jusqu’à la mi-septembre, menés par le Centre de service scolaire. «Il n’y a pas eu de plaintes déposées à la Ville quant à l’entretien du parc. Nous invitons les citoyens à signaler au 311 tout problème afin que l’entretien nécessaire soit fait», mentionne quant à lui David O’Brien, conseiller en communications pour la Ville de Québec.

Suivi demandé

«Qu’ils ferment les bars plus tôt, ok, mais qu’ils s’assurent que les gens n’aillent pas ailleurs. On manque de patrouilles dans notre secteur. C’est un fait, pour un secteur achalandé par les fêtards», croit Céline*, une maman dont l’enfant fréquente l’école, qui souhaite conserver l’anonymat en raison de sa position professionnelle.

Un résident du quartier soutient avoir remarqué la même problématique au parc de l’école Saint-Michel et au parc municipal Saint-Charles-Garnier. Toutefois, aucune situation problématique n’a été soulevée jusqu’aux oreilles du Centre de services scolaires des Découvreurs ni à la police.

La Ville confirme cependant qu’une plainte a été reçue au cours de l’été pour des graffitis et une demande de nettoyage a été faite. «La Ville a réagi rapidement et le nettoyage a été fait à la fin juillet. Également, un résident qui demeure à proximité a fait quelques plaintes pour du bruit en soirée. La Ville a agi et des interventions ont été faites en collaboration avec le Service de police, de plus un surveillant a été affecté à l’endroit durant l’été. La Ville demeure vigilante afin que la réglementation soit respectée», fait valoir M. O’Brien.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *