Culture
14:34 2 septembre 2020 | mise à jour le: 2 septembre 2020 à 15:33 temps de lecture: 3 minutes

La Maison de la photo: une nouvelle tribune pour les photographes

La Maison de la photo: une nouvelle tribune pour les photographes
Photo: (Photo gracieuseté - Michel Groleau)

ART VISUEL. Depuis quelques semaines, le boulevard Langelier en Basse-ville de Québec a été habillé de photographies de 19 croqueurs d’instants de la région avec pour thème l’humanité au travers de la pandémie. Organisée par La Maison de la photo, un récent organisme sans but lucratif, l’exposition extérieure Notre humanité s’est terminée le 7 septembre dernier, mais sera déplacée bientôt à la Place d’Youville.

Michel Groleau, photographe qui siège comme trésorier sur le conseil d’administration de La Maison de la photo, créée en 2019, fait valoir que les photographes professionnels ou amateurs manquent de lieux de diffusion. L’exposition extérieure Notre humanité vient pallier ce manque et plusieurs autres projets similaires sont dans les cartons. «On est cinq photographes passionnés qui avons créé La Maison de la photo. On s’est rendu compte qu’il y avait un manque d’espace et de lieux de diffusion pour exposer les œuvres photographiques», indique M. Groleau. La Maison de la photo ne promeut pas seulement le travail de professionnels, n’importe qui faisant de la photo artistique de tout genre pourrait y avoir une place, y compris parmi les membres des clubs de photo.

Images marquantes

En tout, 179 clichés ont été soumis pour l’exposition du boulevard Langelier que la Ville de Québec a commandée à l’organisme, avec un fil conducteur: l’humanité à travers le confinement et l’isolement. Une vingtaine de clichés seulement ont été retenus. L’exposition présente autant des images en noir et blanc qu’en couleurs et autant de photographes professionnels qu’amateurs. «Notre humanité veut rappeler aux gens l’image de la compassion et l’entraide. Tout ça existait avant la Covid-19 et va continuer après», croit le trésorier du nouvel OSBL.

Des projets

En plus du déplacement prochain de Notre humanité, une autre exposition se tiendra dès le 8 septembre dans les Jardins de l’Hôtel de Ville avec pour thème le patrimoine mondial. Les photographies de Christopher Methot ont été choisies pour cette exposition qui s’intitule Nouveau regard sur le Vieux.

«Dans la prochaine année, on va faire l’inventaire des lieux qui pourraient recevoir l’apport de photo. On pense par exemple à la promenade Samuel-De Champlain ou encore à des rues ornées de photographies. On souhaite aussi faire un festival de la photo et encourager le tourisme photographique», explique M. Groleau. La Maison de la photo, qui n’a pas encore pignon sur rue, est à la recherche d’un local pour y réaliser également des expositions intérieures. «On veut être le lien entre la photographie et la population».

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *