Actualités
14:32 14 mai 2020 | mise à jour le: 14 mai 2020 à 14:32 temps de lecture: 2 minutes

Profiter du confinement pour rêver l’avenir de l’église du Très-Saint-Sacrement

Profiter du confinement pour rêver l’avenir de l’église du Très-Saint-Sacrement
Photo: (Photo - Site votepour.ca)

PATRIMOINE. L’église du Très-Saint-Sacrement, fermée au culte et au public depuis juillet 2019, est menacée de démolition depuis qu’elle a été mise en vente par la Fabrique, incapable d’en assumer les frais de restauration et d’entretien. Le comité SOS St-Sacrement, qui souhaite la sauvegarde du bâtiment, a profité du temps imposé par la pandémie pour réfléchir aux projets possibles.

«On prévoyait faire du porte-à-porte pour sensibiliser les gens dans le quartier, mais on a dû annuler. On a voulu profiter du moment pour être créatif et se tourner vers l’avenir», explique Anne Métivier Hudon, membre du comité SOS St-Sacrement. C’est ainsi qu’une invitation aux projets a été lancée aux citoyens intéressés sur la page Facebook de l’organisme.

«On a reçu plusieurs propositions. On va écrire probablement une sorte de lettre ouverte avec les projets, les photos, les textes à l’intérieur et la transmettre aux ministère de la Culture et des Communications», exprime Mme Métivier Hudon, qui attend que la situation de crise se tasse un peu pour obtenir plus de disponibilité et d’écoute de la part du gouvernement.

Pour le moment, l’église est encore en vente, mais n’a toujours pas trouvé preneur. On apprenait en décembre 2019 qu’il y avait eu deux appels d’offres, mais que dans tous les cas, les projets ne conserveraient pas le bâtiment actuel. La Fabrique avait cependant émis des souhaits par rapport au projet qui devait s’implanter.  «Le projet s’intègrera dans son environnement. On veille à ce que le projet de remplacement soit harmonieux pour le quartier et qu’il respecte le gabarit. Ce ne sera pas une verrue», faisait alors valoir Georges Michel Parent, directeur administratif de l’église du Très-Saint-Sacrement.

Quelques projets reçus

– Marché public

– Espace communautaire d’échange de services

– Centre de spiritualité offrant des activités telles que le yoga ou la méditation

– Bibliothèque

– Coop d’habitation

– Centre d’éducation populaire

– Centre de réflexion populaire avec un espace pour des conférences

– Musée, notamment de sciences naturelles

Pour l’espace extérieur: 

– Parc public

– Espace d’agriculture urbaine

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *