Communauté
17:32 30 mars 2020 | mise à jour le: 30 mars 2020 à 17:32 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: Le Pignon Bleu prêt à mettre l’épaule à la roue

COVID-19: Le Pignon Bleu prêt à mettre l’épaule à la roue
Avec l’annonce gouvernementale de l’aide aux banques alimentaires, Le Pignon Bleu dit être prêt à s’adapter à toute clientèle qui éprouverait de la difficulté à s’alimenter en cette période difficile, des familles aux aînés. (Photo Métro Média – Léa Harvey)

COMMUNAUTAIRE. Confinement, perte d’emploi ou problèmes de santé, les difficultés sont grandes pour bon nombre de familles en ces temps de crise. Le Pignon Bleu, organisme communautaire, met à la disposition des familles dans le besoin des lignes téléphoniques d’urgence, un service d’aide alimentaire et une collecte de fonds pour les aider le plus longtemps possible.

L’anxiété monte dans les maisonnées de la Capitale-Nationale. Le confinement demandé par le gouvernement crée un isolement profond pour plusieurs familles déjà en situation de précarité. Même si un vent d’entraide et de solidarité se fait sentir, plusieurs organismes communautaires comme Le Pignon Bleu souhaitent mettre l’épaule à la roue en ces temps difficiles.

«Plus cette crise est longue, plus il y a de pertes d’emplois et plus les besoins s’intensifient dans la région de la Capitale-Nationale», explique Roseline Roussel, directrice générale de l’organisme. Pour subvenir aux besoins des 156 familles inscrites chez eux, en plus d’aider tout autre personne dans le besoin, le Pignon Bleu a mis en place des lignes d’urgence. Par le biais de ces lignes disponibles 24h/24 7jrs/7, les intervenants psycho-sociaux du Pignon Bleu sont en mesure de donner des conseils sur la gestion d’anxiété et la gestion de crise en plus de faire la prévention de la violence chez certains individus.

«Je pense que le 211 et les centres de crise font vraiment tout leur possible actuellement. Nous, on veut mettre l’épaule à la roue. Ce qu’on essaie de faire, c’est vraiment de prévenir des incidents malheureux», souligne Roseline Roussel. Le Pignon Bleu assure être en communication constante avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale et le Ministère de la Santé publique afin de suivre l’ensemble de leurs directives.

Mettre à profit son expertise alimentaire

Finalement nommé «service essentiel», Le Pignon Bleu, qui était physiquement fermé depuis maintenant quelques semaines, réouvrira ses portes afin d’offrir son service d’aide alimentaire. En collaboration avec Métro Ferland, l’organisme offrira à certaines familles la possibilité de se faire livrer leur épicerie à la maison. De plus, afin de soutenir les organismes communautaires de la région, Le Pignon Bleu distribuera des repas à des points de chutes désignés comme l’Office municipal d’habitation de Québec (OMHQ), le Centre multiethnique de Québec (CMQ), l’organisme Pech et Projet Intervention Prostitution Québec (PIPQ).

L’organisme a également mis en place, pour répondre aux besoins urgents de la crise, une collecte de fonds. Celle-ci servira à fournir des cartes d’épicerie prépayées qui seront envoyées par la poste aux familles dans le besoin. «Plus le temps avance, plus les besoins s’intensifient. On veut aider les familles et les aînés tout en faisant la promotion du confinement et en respectant les règles d’hygiène émises par la santé publique», affirme Roseline Roussel.

Avec cette collecte, Le Pignon Bleu espère récolter un minimum de 10 000$ pour aider les 156 familles de son réseau le plus longtemps possible. «Il y a une grande inquiétude qui règne dans le réseau actuellement. On ne sait pas combien de temps durera la crise, mais les prochaines semaines seront déterminantes», conclut la directrice générale du Pignon Bleu.

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • maite mardomingo

    Bravo chers amis du Pignin bleu!