Actualites
16:07 5 février 2020 | mise à jour le: 5 février 2020 à 16:08 temps de lecture: 3 minutes

Le Centre culture et environnement Frédéric Back sera rénové, agrandi et carboneutre

Le Centre culture et environnement Frédéric Back sera rénové, agrandi et carboneutre
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

ENVIRONNEMENT. Le projet de rénovation et d’agrandissement du Centre culture et environnement Frédéric Back, étudié depuis 2011, pourra aller de l’avant puisque la Ville de Québec et le Gouvernement du Québec ont confirmé leur soutien financier au projet. Les travaux démarreront au printemps 2020 et permettront d’augmenter la superficie locative de 20%, en plus de régler les problèmes d’infiltration d’eau qu’a subis le bâtiment.

Cette augmentation de la superficie bénéficiera surtout aux organismes sans but lucratif du secteur culturel ou environnemental qui ont vu leur nombre d’employés passer de 52 à 166 entre 2005 et aujourd’hui et qui se sentaient à l’étroit.

Différents travaux de rénovation sont également visés par le projet, notamment la réfection, l’étanchéité, l’isolation et le drainage de la fondation du plus ancien bâtiment du Centre (le 850, Salaberry), ainsi que le curetage et la reconstruction du sous-sol de ce même bâtiment affecté par les infiltrations, l’humidité et les moisissures. La façade a subi déjà des rénovations en raison des infiltrations d’eau. «Mais il faut démolir le mur au complet et la reconstruire», a expliqué Alexandre Turgeon, président exécutif du Centre.

En plus du Théâtre Premier Acte, qui attend d’ailleurs une réponse du ministère de la Culture pour aller de l’avant avec son propre agrandissement, la bâtisse de la côte Salaberry abrite divers organismes d’économie sociale.

Les rénovations permettront une possibilité de plusieurs logements sociaux. «Nous sommes en discussion à ce sujet avec l’Office municipal d’habitation de Québec», a fait savoir M. Turgeon.

Dans le cadre de ces travaux, le Centre cherchera à obtenir la nouvelle certification carbone zéro du Conseil de bâtiment durable du Canada, entre autres en utilisant le bois dans la structure et ses revêtements intérieurs et extérieurs.

Détails du financement

La Ville de Québec contribue à hauteur de 266 280$ au projet, le ministère de l’Économie et de l’Innovation donne 479 800 $ et le prêt de 505 000$ consentis par Investissement Québec permet de boucler budget du projet, évalué à près de 2,5 M$.

Le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon, le maire Régis Labeaume et le président du Centre Alexandre Turgeon, ont annoncé les prochains travaux.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *