Actualités
13:40 14 novembre 2019

Au fruit des moines: une première épicerie faible en glucides

Au fruit des moines: une première épicerie faible en glucides
Photo: (Photo Métro Média - Perrine Gruson)

ALIMENTATION. Julien Decam et Sabrina Tremblay viennent de lancer leur commerce à Limoilou pour les adeptes d’une alimentation faible en glucides et cétogène. Intitulée Au fruit des moines, l’épicerie sera la seule du genre à Québec.

Issu du monde de l’informatique, Julien Decam, français d’origine et Limoulois depuis 20 ans, a eu le mandat de travailler sur le site d’alimentation cétogène Vive le bacon qu’avait conçu son ambassadrice Josey Arseneault il y a un peu plus de deux ans. «Je l’ai rencontrée à plusieurs reprises pour discuter du travail et elle me parlait de ce que c’était. Je suis un foodie. Je me suis dit que j’allais l’essayer, par curiosité», rapporte celui qui n’est jamais revenu en arrière.

Lors de la diminution des glucides (il ne se définit pas comme un «keto» au sens strict mais a diminué drastiquement sa consommation), M. Decam soutient qu’il s’est rendu compte du poison qu’était le sucre.

Si les conseils nutritionnels auprès des professionnels de la santé sont toujours bons à prendre, une personne qui diminuera le sucre y verra rapidement un bienfait, selon le propriétaire du commerce. «Il faut aussi savoir que ce n’est pas un régime ou une diète, c’est un mode de vie. On ne fait pas ça de façon temporaire. Par exemple, je ne l’ai pas essayé pour perdre du poids!», rigole le grand mince.

Le sucre est souvent présent dans les aliments transformés et ultra transformés. C’est en ce sens que l’alimentation pauvre en glucides est pour lui un retour aux sources, aux aliments bruts et sains. «Les gens qui trouvent cela restrictif, et bien, c’est certain que ça l’est pour les cochonneries. Mais chez nous Au fruit des moines, on s’est mis le défi de trouver des pâtisseries et des desserts pauvres en glucides. Tout ce qui n’est pas bon ne rentrera pas chez nous», avance-t-il.

Tout sous un même toit

L’épicerie proposera des ingrédients secs, des farines, des fruits des moines (un petit fruit de l’Asie du sud au fort goût sucré sans un seul glucide). «À moyen terme, on aura des produits réfrigérés, des légumes biologiques, des fromages, de la viande. On veut que les gens trouvent tout sous un même toit». Après les Fêtes, du prêt-à-manger sera aussi offert avec une dégustation sur place. «On aura aussi des ateliers le jeudi soir et le samedi matin, donnés par L’Académie du Keto de Josey Arseneault», conclut l’entrepreneur.

Les bases d’une alimentation faible en glucides

Un régime cétogène exclut les jus, les fruits (à part les petits fruits). Le riz, les pâtes, le maïs sont à couper afin d’atteindre une ration quotidienne de glucides de 25 à 30 grammes.

Il est toujours conseillé de consulter un professionnel de la santé lorsque l’on désire changer sa façon de s’alimenter. Un document du centre hospitalier Sainte-Justine rappelle de ne jamais commencer une telle diète seul à la maison.

Plusieurs scientifiques ont tiré la sonnette d’alarme récemment sur les dangers de l’alimentation cétogène. Le corps supporte mal une grosse dose de sucre après en avoir été privé, si le plan n’est pas respecté même une seule fois. Les professionnels recommandent cette façon de s’alimenter pour certains problèmes de santé comme l’épilepsie ou le diabète.

L’épicerie Au fruit des moines est ouverte depuis le 13 novembre au 303A, rue de la Canardière.

Commentaires 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Martyne perreault

    Bons succès dans votre nouveau projet en espérant qu’il fera des petits. Ont a besoin des épiceries comme ça sur la rive sud de Montreal

  • Ray

    « Il est toujours conseillé de consulter un professionnel de la santé lorsque l’on désire changer sa façon de s’alimenter. » Ben oui, on va consulter un médecin… qui n’a eu qu’une semaine de formation en nutrition pendant ses études de 6 ans en médecine…
    Mieux vaut consulter des naturopathes qui connaissent la nutrition.

  • Josée Ouellette

    Bonjour,
    Pourra-t-on commander en ligne.
    Merci,
    J. Ouellette