Communauté
20:57 12 septembre 2019

Mouvement Desjardins – Dix organisations de Québec se partagent 2,1M$

Mouvement Desjardins – Dix organisations de Québec se partagent 2,1M$
L'idée est de créer une meilleure proximité avec la clientèle exclue des structures traditionnelles. (Photo Métro Média - Alain Couillard)

FINANCEMENT. Le mercredi 11 septembre, lors du 1er déjeuner-causerie de la saison de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ), Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, a fait part de 10 contributions représentant 2,1 M$ en appui à autant de projets porteurs de la région de la Capitale-Nationale.

Le porte-parole média du Mouvement Desjardins, Richard Lacasse, précise que plus de 3,9 M$ ont  été consentis jusqu’à maintenant, à même le Fonds de 100 M$ créé en 2016 par Desjardins, pour appuyer 16 projets dans la région de la Capitale-Nationale notamment la croissance du Groupe TAQ, pour le lancement d’une visite immersive sur la peine capitale au Morrin Center, et récemment pour la construction du complexe sportif Desjardins à l’Académie Saint-Louis.

Les projets

Quai de Sainte-Anne-de-Beaupré (500 000 $)
Le projet consiste en la réfection du quai et de son littoral afin d’améliorer le cadre bâti et de revitaliser le noyau urbain de la municipalité. Ces travaux permettront de mettre en valeur la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré.

Aréna Stade de soccer Séminaire Saint-François (400 000 $)
Les installations sportives du Séminaire Saint-François sont à la fine pointe, mais l’école a un manque au niveau des heures de glace disponibles dans d’autres installations sportives pour ses neuf équipes de hockey. Le projet vise la construction d’un complexe sportif répondant à ces besoins.

Les Gros Becs construisent leur Caserne (360 000 $)
La construction de La Caserne – Scène jeune public deviendra le seul lieu culturel dédié aux jeunes dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. Le Théâtre jeunesse Les Gros Becs diffuse des spectacles professionnels de théâtre et contribue au développement de la discipline, à l’initiation et l’éducation artistiques des jeunes de 0 à 17 ans depuis plus de 30 ans.

La Nef, coopérative de solidarité Notre-Dame-de-Jacques-Cartier (335 000 $)
La Nef a pour mission d’assurer la mise en valeur du patrimoine de proximité de l’ancienne église Notre-Dame-de-Jacques-Cartier en offrant un lieu de rassemblement et de services communautaires, culturels, caritatifs et solidaires. Le projet vise à augmenter les revenus de la coopérative en trois volets: le réaménagement de l’espace locatif, des issues et de la sécurité incendie. On souhaite amélioration de la salle La Nef avec l’ajout d’un étage d’espaces locatifs dans la sacristie et des travaux de conservation de l’actif immobilier.

Déploiement de la Maison pour la danse de Québec (260 000 $)
Pour permettre le déploiement de la mission de la Maison pour la danse de Québec, quatre volets sont ciblés: offrir des studios pour des laboratoires de recherche et de création qui valoriseront l’innovation, soutenir l’entrepreneuriat des travailleurs autonomes en danse, programmer des événements publics pour le grand public et appuyer le développement des affaires par l’entremise de l’employabilité des jeunes et artistes établis.

La Station, projet du Fonds d’emprunt Québec (130 000 $)
Cette initiative vise à créer une meilleure proximité avec la clientèle exclue des structures traditionnelles et améliorer l’efficacité de l’accompagnement et des suivis des microcrédits. On souhaite également offrir l’accès à des espaces de travail partagés, organiser des événements et des activités pour un partage de bonnes pratiques et de savoir-faire et générer des possibilités de revenus autonomes.

Surface multisports couverte à Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans (50 000 $)
L’idée est de procéder à l’aménagement d’une surface multisports couverte permettant de combler à la fois les besoins des citoyens de l’Île d’Orléans et ceux des élèves de l’école primaire.

La Bouée, promoteur immobilier communautaire de Québec (50 000 $)
Cette aide financière vise à soutenir le démarrage d’une entreprise ayant un rôle de promoteur immobilier communautaire afin d’augmenter, à coût compétitif, l’offre de location de logements communautaires. Elle agira à titre de société acheteuse et développera ses projets d’habitation sociale. La Bouée vise à élaborer des solutions alternatives de logements pour supporter les personnes à revenus faibles ou modestes.

Cour de l’école Madeleine-Bergeron, quartier de Cap-Rouge (25 000 $)
À la suite de la relocalisation de l’école Madeleine-Bergeron à l’été 2017, la nouvelle cour de l’établissement scolaire ne répond plus aux besoins particuliers de la clientèle qui accueille des élèves de 4 à 21 ans présentant une déficience motrice ou organique grave. Le projet consiste à aménager la cour en installant, entre autres, des jeux sensoriels et moteurs, des modules de jeux et des balançoires adaptés ainsi que des zones de repos ombragées et un recouvrement de sol en caoutchouc dans le but de répondre à l’ensemble des besoins de la clientèle. Il n’existe pas de cour d’école complètement accessible et adaptée aux élèves ayant un handicap physique dans la région de Québec.

Club optimiste de l’Université Laval (15 000 $)
Le programme vient en aide à plus de 235 jeunes en centre d’hébergement, âgés de 5 ans à 19 ans, suivis par la Protection de la jeunesse dans la Capitale-Nationale et dans Chaudière-Appalaches. Le programme, réalisé par le biais d’étudiants universitaires rémunérés, se décline en trois volets: intervention langagière, adaptation scolaire et éducation physique.

Quatre volets sont ciblés pour permettre le déploiement de la mission de la Maison pour la danse de Québec. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *